Un marché transport-logistique contrasté


Hausse du ferroviaire et de la voie d'eau, stabilité des tonnages dans les Grands Ports maritimes malgré la bonne tenue des diverses, baisse du fret aéroportuaire et du routier. À fin juin, le marché français des transports de marchandises présente de profondes variations. Ces fluctuations se déroulent sur fond de tensions sur les prix et l'emploi, selon le Commissariat général au développement durable (CGDD).


© GPMH
© GPMH
Modes overseas et terrestres confondus, à l'issue du premier semestre, le fret ferroviaire exprimée en tonnes-kilomètres enregistre la plus forte progression. À 3,3 %, cette croissance est essentiellement tirée par les flux internationaux (+ 14 %), en sortie notamment (+ 18,7 %) tandis que la hausse des entrées et du transit est légèrement supérieure à 10 %. Ces tendances positives compensent le repli de 1,5 % au plan national. Suit la voie d'eau avec un développement de 2,2 % réparti de façon quasi égale entre les activités domestiques et internationales. Avec ceux de Calais, les tonnages des Grands Ports maritimes affichent une légère augmentation (+ 0,3 %). Cette stabilité cache cependant un grand écart entre les sorties (+ 4,2 %) et les entrées (- 1,5 %) impactées par les reculs du pétrole brut (- 4,1 %) et des autres vracs liquides et solides (8,7 %) débarqués. Satisfaction en revanche sur le front des diverses puisque les conteneurs bondissent en tonnage de 6,1 % et les marchandises conventionnelles de 8,2 %. Plus inquiétantes sont les tendances du cargo dans les aéroports français. Concentrant l'essentiel des trafics, les places franciliennes décrochent une nouvelle fois de 5 % à fin juillet tandis que les tonnages des principaux aéroports de province s'apprécient de 3,9 % au premier semestre. Quant au mode routier, la prévision 2013 faite par la FNTR lors de son récent congrès (- 1,9 % dans "L'Antenne" du 21 octobre) se confirme. Après une baisse de 3,9 % au premier trimestre, les tonnes-kilomètres produites dans la filière reculent de 0,9 % au deuxième. À l'intérieur, le compte d'autrui représente plus de 80 % de l'activité.

Tensions sur l'emploi et les prix

Selon le dernier recensement du CGDD, le secteur des transports et de la logistique serait à l'origine de 1,345 million d'emplois en France à fin juin, près de 1,4 million intérimaires compris. Hors intérim (- 3,7 %), ce chiffre est stable depuis un an et consolide les transports terrestres, aériens et maritimes, l'entreposage et services auxiliaires aux transports, les activités de poste et de courrier. À partir des données de Pôle emploi, les demandeurs d'emplois dans la filière s'élèveraient à 567.000 (+ 1,6 %). Soit un indicateur de tension du marché du travail "Transport et Logistique" (nombre de nouvelles offres pour 100 nouvelles demandes) de 33 % en baisse de 4 points. La diminution de cet indicateur traduit une dégradation et non une amélioration du marché du travail d'un secteur.

"Conteneurs en hausse de plus de 6 % dans les ports français"


S'agissant des prix enfin, une tendance générale à la baisse apparaît sauf dans le fret aérien qui bénéficie d'une revalorisation de ses tarifs depuis plusieurs mois. À l'issue du deuxième trimestre, elle s'essouffle toutefois (+ 0,7 %) sous l'effet des diminutions en Europe et avec l'Afrique. Sur les autres destinations, les tarifs sont stables ou en légère augmentation. Ailleurs, la baisse des prix est inférieure à 1 %. Elle est légèrement supérieure dans le maritime mais l'indicateur du CGDD est peu révélateur des évolutions tarifaires sur ce marché puisque calculé uniquement sur les transports de fret par ferry et dans le vrac dont les taux sont très volatils.

Érick Demangeon

Jeudi 24 Octobre 2013



Lu 643 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy