Un porte-conteneurs en feu depuis une semaine à Colombo


Les autorités indiennes aidaient jeudi 27 mai à lutter contre un violent incendie à bord d'un porte-conteneurs au large des côtes du Sri Lanka. Celui-ci menace de se briser et de provoquer une marée noire.


© Sri Lanka Ports Authority
© Sri Lanka Ports Authority
L'incendie à bord du porte-conteneurs "X-Press Pearl", au mouillage près du port de Colombo, fait rage depuis déjà une semaine sans que les efforts déployés ne parviennent à le maîtriser, en raison notamment de la violence des vents. Un hélicoptère militaire avait largué mercredi 26 mai près d'une demi-tonne de produits chimiques ignifuges sur le navire, en vain.

Les garde-côtes indiens ont rejoint un navire de la marine sri-lankaise et quatre remorqueurs pour tenter d'éteindre le feu sur le navire dont la cargaison compte notamment 25 tonnes d'acide nitrique.

Des produits chimiques en cause ?

Ce porte-conteneurs cellularisé, d'une capacité de 2.500 EVP, battant pavillon de Singapour est opéré par l'armateur X-Press Feeders. Au moment du départ du sinistre le 20 mai, le navire avait à son bord 25 membres d'équipage. Il est chargé de 1.486 conteneurs et contient 278 tonnes de fioul de soute et 50 tonnes de gazole marin.

"Demandes de déchargement refusées par deux ports"


L'incendie a fragilisé la structure du feeder de 186 mètres de long qui pourrait se briser et se vider de son pétrole selon l'Autorité de protection de l'environnement marin (MEPA) du Sri Lanka. "L'incendie s'étend sur toute la longueur du navire. La coque pourrait ne pas être suffisamment stable pour que nous puissions le remorquer hors de nos eaux", a déclaré Dharshani Lahandapura la présidente de la MEPA.

Le porte-conteneurs faisait route vers Colombo en provenance l'État indien du Gujarat lorsque le feu s'est déclaré à 14 km au large des côtes. Il aurait pris dans un conteneur d'acide nitrique et se serait propagé rapidement au reste du navire. Les autorités enquêtent sur les circonstances entourant des fuites d'acide nitrique que l'équipage aurait remarquées avant même d'entrer dans les eaux sri-lankaises. "Si le problème avait été réglé à ce moment-là, nous ne serions pas confrontés à cette crise", a ajouté la responsable, inquiète pour la région touristique et de pêche de Negombo, à 40 kilomètres au nord de la capitale.

Incendie, pollution, blessures et… Covid-19

Compte tenu de la mer très agitée et des forts vents de mousson, il semble impossible de contenir tout déversement, selon Dharshani Lahandapura,. L'armée sera déployée pour nettoyer la plage de Negombo si nécessaire, a-t-elle assuré, ajoutant que le nettoyage prendrait des semaines, voire des mois.

Un porte-parole de la marine sri-lankaise a confirmé que les 25 membres de l'équipage étaient sains et saufs, à l'exception de deux marins blessés lors de l'évacuation et hospitalisés. L'un d'eux a été testé positif à la Covid-19 et les 23 autres ont dû être placés en quarantaine à Colombo.

En septembre de l'année dernière, le pétrolier "New Diamond" avait brûlé pendant une semaine entière au large de la côte orientale du Sri Lanka après une explosion dans la salle des machines qui avait tué un membre d'équipage. Une marée noire de 40 kilomètres de long s'en était suivie. Le Sri Lanka a exigé des propriétaires du supertanker 17 millions de dollars pour régler les frais de nettoyage.

FA avec AFP

Jeudi 27 Mai 2021



Lu 1756 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal