Un simulateur de vol pour "s'asseoir à la place du pilote"



© Smart Flight
© Smart Flight
Prendre les commandes d'un avion de ligne, sentir la poussée des réacteurs, apprécier Paris d'en haut et se rêver en pilote une heure durant sans quitter le sol... À Roissy-en-France, des simulateurs de vols professionnels sont proposés en location au public, une première. Ceinture bouclée, casque vissé sur la tête, mains sur le manche et yeux rivés sur l'horizon, Barthélémy prend les commandes d'un Boeing 757. "La vache ! Tous ces boutons... On dirait un vrai, c'est impressionnant", s'exclame ce quadragénaire, pilote amateur sur de "petits avions". Depuis début avril, ce centre d'aéronautique où de larges fenêtres laissent entrevoir la valse des avions de l'aéroport de Roissy, propose huit simulateurs. "J'ai sauté sur l'occasion", poursuit Barthélémy, qui a déboursé près de 360 euros pour réaliser "ce rêve de gosse". Passage obligé pour former les pilotes, les simulateurs reproduisent les phénomènes physiques de l'aviation. Leur écran panoramique à 180°, alimenté par des vidéoprojecteurs, est capable de reproduire les paysages vus depuis l'appareil. "Ici on n'est pas dans l'univers du jeu. La différence entre un simulateur de loisir et un simulateur pro, c'est qu'ils sont installés sur des vérins. En plus d'avoir le visuel et le son, on ressent ici les mouvements", décrit Éric Lopez, président fondateur de Smart Flight, qui loue ces simulateurs aux particuliers et aux entreprises.

"Un stress de fou"

Après un briefing de 1 h 30, "pour expliquer les rudiments de l'aéronautique et comprendre comment vole un avion", le pilote Benoît Calvarin accompagne ses stagiaires dans le cockpit. Au menu : décollages, survols de Paris et atterrissages. "Le simulateur reproduit à 98 % la réalité. La cabine bouge, on ressent les accélérations, les inclinaisons de l'appareil, les bruits des moteurs. À tel point que la plupart des participants ont peur de ne pas y arriver", sourit-il. "Ça génère un stress de fou", soupire Christophe Pinguet, qui en est à sa seconde tentative d'atterrissage. "Mais c'est de l'adrénaline aussi, on sent qu'on a quelque chose dans les mains qui va très vite. C'est plus que réaliste", s'amuse ce quadragénaire qui voulait "s'asseoir à la place du pilote". "On sent vraiment la poussée des réacteurs et on voit l'avion qui monte, l'altimètre qui défile. Dans les avions que je pilote, c'est pas du tout la même chose", renchérit Barthélémy, pour qui ailerons et volets n'ont plus de secret. "Cet exercice peut aider à la prise de décision, au travail en équipe et à la gestion du stress et de l'angoisse", avance Éric Lopez, qui envisage aussi des stages en simulateurs pour les phobiques de l'avion. Capables de recréer des conditions difficiles comme la nuit, la neige, les turbulences, ces appareils coûtent entre 10 et 15 millions d'euros. Après une heure à l'intérieur, pas de quoi décrocher son diplôme de pilote. Mais Barthélémy et Christophe repartent avec la sensation d'avoir tenu un Boeing entre les mains.

Jessica Lopez Escure

Jeudi 17 Avril 2014



Lu 138 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy