Une croissance trimestrielle vertigineuse pour CMA CGM


Le groupe CMA CGM a continué au troisième trimestre de bénéficier de la très bonne conjoncture qui régit la ligne régulière depuis quelques mois. La flambée des taux de fret lui a permis, lui aussi, d'engranger des milliards de dollars et de poursuivre ses investissements.


© TTIA
© TTIA
Après avoir traversé un premier semestre historique au plan financier, le groupe CMA CGM a achevé le troisième trimestre sur un chiffre d'affaires de 15,3 milliards de dollars, en hausse de 89,4 % sur un an. Sur la même période, son Ebitda (excédent brut d'exploitation) a progressé de 46,1 % pour atteindre 7,1 milliards de dollars.

Quant à son bénéfice, il est passé en douze mois de 567 millions à 5,6 milliards de dollars. Une progression vertigineuse qu'il doit à son activité maritime. Ce secteur qui a vu son chiffre d'affaires bondir de 101 % pour atteindre 12,5 milliards de dollars. Son Ebitda a été multiplié par plus de quatre (+ 356 %), à 6,8 milliards de dollars, contre 1,5 milliard USD au cours du troisième trimestre de 2020.

L'envolée des taux de fret, un puissant moteur

Le numéro trois mondial de la ligne régulière ne doit pas cette croissance à l'augmentation des volumes transportés puisque le nombre d'EVP a atteint 5,45 millions d'EVP, contre 5,59 M EVP l'an dernier (- 2,5 %). Il le doit, comme nombre de ses confrères et concurrents à l'envolée des taux des taux de fret sur le marché mondial du conteneur.

En matière de prix, le groupe s'est singularisé en septembre dernier pour avoir décidé d'un blocage des taux de fret spots jusqu'en février 2022. Une annonce qui n'est pas passée inaperçue puisqu'elle n'a pas été suivie par les autres acteurs du secteur. À l'exception de l'allemand Hapag-Lloyd qui lui a emboîté le pas, sans toutefois appliquer toutefois les mêmes conditions.

Son activité logistique, portée par sa filiale Ceva Logistics, elle aussi, a crû de 55 %, passant en un an de 1,8 milliard de dollar à 2,9 milliards. Une amélioration qui illustre, selon le groupe, une transformation financière de l'ancien groupe suisse.

Capacité en hausse de 5,9 %

La puissante hausse de ses revenus lui ont permis de poursuivre ses investissements. Concernant la flotte, il dit avoir augmenté en septembre sa capacité de 5,9 % par rapport à septembre 2020 avec l'acquisition de 49 navires depuis le début de l'année et de 800.000 conteneurs en quinze mois. En outre, 800.000 conteneurs ont également été achetés sur une période de quinze mois.

Au registre de la manutention portuaire, il s'est offert la moitié du capital de l'opérateur TTIA en Espagne et 90 % des parts du terminal Fenix Marine Services à Los Angeles. Il a signé également un accord de concession pour le terminal Khalifa à Abu Dhabi.

Ce n'est pas parce que le groupe CMA CGM a vu son activité maritime devenir beaucoup plus lucrative qu'avant la crise qu'il n'a pas poursuivi sa diversification. Il a continué ses investissements dans sa filiale CMA CGM Air Cargo, créée en février. Deux nouveaux avions vont venir s'ajouter aux quatre Airbus A330-200F dont elle dispose déjà. Elle vient de commander en outre quatre Airbus A350 F (lire l'encadré).

Autres opérations réalisées au troisième trimestre et venues affirmer la stratégie de diversification du groupe, son acquisition de Continental Rail, opérateur de fret ferroviaire en Espagne. Sa filiale Ceva Logistics s'est offerte, de son côté, le spécialiste des denrées périssables colombien Cargex.

Autant de transactions que des groupes comme CMA CGM ou même Maersk (qui a acquis l'allemand Senator International) n'auraient pas pu réaliser si le marché de la ligne régulière avait été moins lucratif pendant une période aussi prolongée. Toutefois, la Cnuced, dans son dernier rapport, se montre mesurée en matière de prévisions. Elle estime que la croissance du marché maritime mondial, prévue pour s'élever à 4,3 % en 2021, devrait être revue à la baisse à 2,4 % seulement entre 2022 et 2026.
 

CMA CGM Air Cargo étoffe sa flotte

CMA CGM veut poursuivre le développement de son activité aérienne en commandant pour sa filiale CMA CGM Air Cargo quatre Airbus A350F. Avec une capacité d’emport de plus de 100 tonnes et un rayon d’action de l’ordre de 9.000 km, cet appareil lui permettra de renforcer son offre long courrier, indique-t-il. Le groupe a ajouté que cet avion présentera "les meilleures performances environnementales du secteur, que ce soit en termes de bruit ou d’émissions de CO2".

Il a décidé en outre de faire de sa filiale une compagnie aérienne de fret française. Dans ce cadre, CMA CGM Air Cargo a déposé une demande de certificat de transporteur aérien auprès de la Direction générale de l’aviation civile française (DGAC). Les nouveaux avions qui intégreront la flotte au printemps 2022 seront immatriculés en France et seront basés à l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle, a-t-il précisé.

CMA CGM a souligné qu'il procéderait également au recrutement d’une première cinquantaine de pilotes dans les prochaines semaines.

Vincent Calabrèse

Lundi 22 Novembre 2021



Lu 2028 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 8 Décembre 2021 - 09:30 Des moyens supplémentaires pour la douane au Havre

Mardi 7 Décembre 2021 - 17:04 FM Logistic lance son nouveau plan stratégique


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal