Une demande de pétrole en hausse


Alors que la consommation de produits pétroliers diminue en France, elle devrait continuer à augmenter au niveau mondial selon l’Ufip, même si les énergies renouvelables et surtout le gaz connaîtront une croissance supérieure.


© Ufip
© Ufip
La décorrélation, constatée en France depuis 1999, entre la croissance du produit intérieur brut et celle de la consommation de pétrole, s’est encore confirmée en 2018, avec un PIB en hausse de 1,5 % par rapport à 2017, et une consommation de produits pétroliers de 74 Mt en 2018, plus bas niveau constaté en France depuis des décennies. La baisse de 1,8 % de la consommation de carburants routiers (41,6 Mt) y est pour beaucoup, la hausse de 3,9 % de la consommation d’essence (8 Mt) ne compensant pas la baisse de 3,1 % du gasoil (33,6 Mt). La consommation de fuel domestique (10,4 Mt) est également en baisse, tandis que celles du fuel lourd (0,5 Mt) et des carburants aéronautiques (6,8 Mt) augmentent respectivement de 2,1 et 3,2 %, selon les chiffres du Comité professionnel du pétrole.
Du côté des sept raffineries en activité en France, dont cinq sont situées dans des Grands Ports maritimes, la marge brute de raffinage s’est établie en 2018, selon l’Union française des industries pétrolières (Ufip) à 28 euros la tonne, soit le niveau moyen des douze années précédentes. Durant cette période, les variations ont été brutales, avec en particulier un niveau très bas de la marge de raffinage à partir de 2009, ce qui a précipité la fermeture de cinq raffineries en France entre 2010 et 2016.

"Les transports terrestre, maritime et aérien exigeraient 45 mbj à l’horizon 2040"


Pour l’avenir, les différents scénarios étudiés par l’Ufip font état de prévisions contrastées en ce qui concerne la consommation de pétrole. Une étude de Woodmackenzie et Concawe prévoit ainsi une diminution de 10 % de la demande en produits pétroliers dans l’Union européenne entre 2015 et 2030. Selon les chiffres 2018 d’ExxonMobil et BP, compilés par l’Ufip, la demande mondiale devrait continuer de croître, en particulier de la part des secteurs de la chimie et du transport commercial : les transports terrestre, maritime et aérien exigeraient ainsi 45 millions de barils par jour à l’horizon 2040, et l’industrie chimique 22 millions. La demande totale de pétrole reviendrait cependant en 2040 au niveau de celle de 2010 dans l’hypothèse où les véhicules légers passeraient tous à une motorisation électrique. Les prévisions de Total font également état d’une demande de pétrole croissante, en particulier de la part du transport aérien et routier, mais aussi dans une moindre mesure pour l’industrie chimique et pour le transport maritime, tandis que la demande diminuerait pour le secteur résidentiel, pour la production d’électricité et pour l’industrie.

Étienne Berrier

Mardi 23 Avril 2019



Lu 633 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 30 Avril 2019 - 12:02 Les profits de BP se maintiennent


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy