VNF soutient le verdissement de la flotte


Voies navigables de France s’engage à aider les entreprises fluviales à bénéficier des dispositifs financiers publics et privés à leur disposition. L'objectif est d'atteindre le respect de la décarbonation à l'horizon 2050.


La stratégie nationale bas-carbone prévoit pour le secteur des transports "une réduction de 30 % de ses gaz à effet de serre d’ici 2030 par rapport à 2015 et une neutralité carbone à l’horizon 2050", rappelle Nicolas Trift, sous-directeur des ports et du transport fluvial à la DGITM. La baisse des émissions polluantes du transport "couvre aussi les gaz atmosphériques dans les villes, en particulier dans celles où des zones à faibles émissions (ZFE) sont créées", souligne Olivier Jamey, président de la communauté portuaire de Paris.
Relever ces deux défis environnementaux suppose des investissements pour moderniser la flotte de commerce fluviale française, composée d’un millier de bateaux, et leurs systèmes de propulsion. Pour ce faire, les artisans bateliers et armements fluviaux ont à leur disposition des sources de financement publiques et privées présentées le 16 octobre à Paris par Voies navigables de France (VNF).

Le Pami, guichet unique des aides publiques

Plusieurs organismes publics et collectivités territoriales proposent des dispositifs financiers pour aider la filière fluviale à investir dans des bateaux représentant un niveau d'émissions plus faible. Les sommes éligibles s’élèvent jusqu’à des dizaines de millions d’euros dans le cadre des programmes d’investissements d’avenir et d'appels à manifestation d’intérêt de l’Ademe.
Autres dispositifs d'aides publiques, les récents plans nationaux de relance et d'hydrogène, les fonds européens et régionaux, ou encore le Plan d’aide à la modernisation et à l’innovation (Pami) de VNF, renouvelable tous les cinq ans. Le Pami en cours, pour la période 2018-2022, a déjà accordé 10,2 M EUR et a permis à la filière de créditer 80 M EUR d’investissements.
Son budget est abondé par l’État, l’Ademe (4,26 M EUR) et par les régions Île-de-France (1,5 M EUR) et Paca (1 M EUR via le Plan Rhône).
En 2021, la Compagnie nationale du Rhône (CNR) prévoit d’y apporter son soutien financier. "L’objectif de VNF est de transformer le Pami en un guichet unique rassemblant tous les fonds publics éligibles à la voie d’eau", déclare Thierry Guimbaud. Le directeur général de VNF souhaite également "faciliter les démarches" des artisans bateliers et armements fluviaux pour trouver tous les financements publics possibles. Dans ce cadre, le gestionnaire d’infrastructures s’engage à transmettre leurs projets et demandes de financement à d’autres organismes publics tels que l’Ademe ou aux collectivités territoriales qui ne participent pas au Pami.

Dispositifs financiers privés

Les règles en vigueur au plan national et européen limitent toutefois la part des financements publics aux projets initiés par des entreprises privées. Dans le fluvial, la part des subventions publiques destinées à la modernisation d’une cale s’élève jusqu’à 35 % et, jusqu’à 60 % pour le changement d’un système de propulsion. À charge aux bateliers et armements fluviaux de trouver le solde pour financer leurs projets. Plusieurs dispositifs financiers privés cumulables avec des aides publiques ont été présentés lors du dernier colloque. Parmi ceux-ci, les certificats d’économie d’énergie (CEE) sont proposés par des groupes tels que Total ou Engie. "Il existe huit fiches CEE qui s’adressent au transport fluvial", indique Marwen Ghrairi de Certinergy qui se charge pour le compte des porteurs de projets fluviaux des procédures pour en bénéficier. Les montants éligibles s’élèvent à plusieurs millions d’euros comme pour les dispositifs financiers présentés le 16 octobre par la Banque des Territoires, BPI France et BPCE Lease. S’ajoutent aussi les prêts d’honneur de France Initiative dotés d’un nouveau fonds d’un million d’euros dédié aux projets fluviaux, et les futures aides de Neot Green Mobility. Créé par les groupes Caisse des Dépôts, EDF et Mitsubishi, Neot Green Mobility développe une plateforme de financement destinée à la voie d’eau opérationnelle au premier semestre 2021.
VNF s’engage à faciliter l’accès à ces dispositifs financiers privés et annonce la publication prochaine d’un recueil de toutes les aides publiques et privées existantes à l’attention des transporteurs fluviaux.

Érick Demangeon

Mardi 27 Octobre 2020



Lu 1349 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal