Vale : calme après les violences en Nouvelle-Calédonie



© Port autonome de Nouvelle-Calédonie
© Port autonome de Nouvelle-Calédonie
Le calme a régné mercredi 28 mai aux abords de la tribu de Saint-Louis en banlieue de Nouméa, théâtre depuis samedi 24 mai de violences entre manifestants et gendarmes mobiles dans le cadre d'un conflit avec le géant minier brésilien Vale. Les jeunes de Saint-Louis protestent contre la décision des chefferies kanak du Sud de ne pas demander la fermeture définitive de l'usine métallurgique de nickel du groupe brésilien Vale, malgré une importante pollution avec un effluent contenant de l'acide le 7 mai dernier. La fuite a duré quinze heures avant d'être décelée par l'opérateur. Les autorités coutumières ont donné un délai de deux mois à Vale pour mettre à plat ses procédures de sécurité et ses contrôles environnementaux. Jeunes et chefs kanaks se sont longuement expliqués mercredi 28 mai à Saint-Louis, mais rien n'a filtré de cet échange. Sur le site industriel, où 25 millions d'euros de dégradations ont été commis en début de semaine, l'ambiance s'apaise également. Selon Jean-Jacques Brot, haut-commissaire de la République, il n'y a plus qu'une quinzaine de manifestants devant les grilles, les employés peuvent circuler librement et la centrale électrique, qui alimente également Nouméa, fonctionne sans entrave. Une centaine d'usagers de la route de Saint-Louis et d'habitants du Mont-Dore ont par ailleurs manifesté dans le calme devant le haut-commissariat pour exprimer leur ras le bol et exiger "liberté de circuler et sécurité".

AFP

Mercredi 28 Mai 2014



Lu 85 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy