Véhicule autonome : un fort potentiel identifié dans les ports et les aéroports


Un bilan de la stratégie nationale sur le véhicule autonome lancée en 2018 a été présenté le 24 novembre lors d’un webinaire de la Société des ingénieurs de l’automobile. Les ports et les aéroports figurent parmi les utilisations les plus pertinentes du véhicule autonome sous réserve d’en clarifier le cadre réglementaire.


Transport autonome de conteneurs sur le terminal ECT à Rotterdam © ECT Delta Terminal
Transport autonome de conteneurs sur le terminal ECT à Rotterdam © ECT Delta Terminal
Le volet fret de la Stratégie nationale sur le véhicule autonome se penche sur trois types d’application : sur sites privés fermés, en logistique urbaine et dans le transport moyenne et longue distance. Sur sites privés, le véhicule autonome de fret est déjà une réalité dans le cadre "de circulations automatisées sur parcours définis en zone minière ou dans les carrières", indique Philippe Gache.

Pour le directeur du programme Systèmes de transports et intelligence au pôle de compétitivité Cara, le transport automatisé de conteneurs sur les terminaux portuaires est opérationnel également et est appelé à se développer plus largement dans les ports et les aéroports entre 2022 et 2026. Sur la même période, l’automatisation des véhicules devrait s’étendre aux cours des plateformes logistiques puis aux parcs avec circulations publiques. Pour concrétiser ce plan, des clarifications réglementaires sont attendues en 2021.

Des tests en logistique urbaine

Des tests de livraisons urbaines par des opérateurs assistés de robots ont aussi démarré à Montpellier. Les premiers essais de livraisons robotisées 100 % autonomes sont annoncés en 2022 pour un déploiement commercial d’ici 2025-2026. Pour ce qui est des applications en logistique urbaine, leur cadre réglementaire devra être précisé également. Quant aux transports de fret sur moyenne et longue distance, une circulation automatisée dans un environnement ouvert et partagé n’est envisagée qu’à l’horizon 2026-2027 sous réserve, là encore, d’un environnement réglementaire finalisé. Ce dernier est escompté d’ici 2024.

Prochaines étapes

Anne-Marie Idrac, haute-responsable pour le développement des véhicules autonomes en France, remettra au ministère des Transports les premiers résultats de cette stratégie nationale et des propositions pour sa poursuite avant la fin de l’année. Avec "la finalisation du cadre réglementaire issu de la Loi d’orientation des mobilités (Lom)", elle insiste sur "la mise en œuvre de référentiels de sécurité, de formations à la conduite autonome et d’informations sur la menace cyber, entre autres". 

Concernant le pilotage et la gouvernance de la stratégie nationale, Anne-Marie Idrac encourage "les liens avec France Véhicules Autonomes, les partenariats internationaux et le développement des compétences numériques". Un effort particulier envers les territoires et la visibilité internationale des travaux français feront également partie de ses propositions.

Érick Demangeon

Mardi 8 Décembre 2020



Lu 972 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 21 Janvier 2021 - 16:11 Des revenus en chute libre pour Getlink €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal