Zeebrugge : ambition dans les denrées alimentaires


Venue à la rencontre de chargeurs français le 21 novembre à Paris, la communauté portuaire de Zeebrugge a présenté son offre dans les denrées alimentaires ainsi que ses procédures douanières associées. Sur cette niche, le port belge ambitionne de devenir un centre de distribution européen et une porte d'entrée privilégiée vers le Royaume-Uni.


© Port of Zeebrugge
© Port of Zeebrugge
Tropicana dans les jus de fruits, Seabridge pour le café vert, Zespri sur le marché des kiwis, le point commun de ces trois entreprises est la localisation de leur centre de distribution sur le port de Zeebrugge. Dans le cas de Tropicana, la place belge sert de tremplin pour adresser ses jus de fruits vers le Royaume-Uni "en 24 heures", souligne Emmanuel Van Damme, directeur commercial et développement de Port of Zeebrugge. Pour Seabridge et Zespri, elle héberge leur centre de distribution européen à l'aide d'installations portuaires et logistiques dédiées. Des réussites dans les denrées périssables que la communauté portuaire souhaite reproduire avec des chargeurs agroalimentaires français. En plus de son offre de transfert maritime de longue distance, sur l'Asie notamment, elle valorise ses dessertes shortsea vers le Nord de l'Europe, Russie et îles britanniques incluses. "En ferroviaire, le port propose une dizaine de services aller-retour sur Lyon et trois sur Dourges, tandis que Lille est desservi par barge. Sinon par la route, Paris est à 300 km", ajoute Philippe Le Petit, son représentant en France.

"La douane, premier commercial des ports belges"


Sur place, Zeebrugge dispose de 1.200 prises reefers, une capacité de 900.000 m3 sous température dirigée et diverses certifications dont le halal. "Nos loyers logistiques sont inférieurs de 5 à 15 % à ceux pratiqués en Allemagne ou aux Pays-Bas", reprend Emmanuel Van Damme. Sur un trafic de l'ordre de 2 M EVP, la part des conteneurs reefers est comprise entre 10 et 15 %, deepsea, shortsea et transbordements confondus.

Douane "partenaire"

Au regard du nombre de questions posées, le volet consacré aux procédures douanières, phytosanitaires et fiscales ont particulièrement intéressé les chargeurs français. S'agissant des taxes véto-sanitaires, "le passage par la Belgique est plus avantageux que par la France, les Pays-Bas ou l'Allemagne", assure le directeur commercial avant de laisser la parole aux services douaniers belges présents à la réunion. Au transit avec déclaration NCTS et stockage sous douane classique, à l'importation, ces derniers se distinguent par la mise en libre circulation des marchandises en Belgique suivie d'une livraison intracommunautaire vers la France sans décaissement de TVA. Objet d'une demande auprès de leurs homologues français, ils travaillent également sur la possibilité d'autoriser des flux de marchandises entre entrepôts sous douane. À l'exportation enfin, la douane belge prévoit d'ici mi-2014 l'automatisation et la dématérialisation complète des procédures ECS à l'aide des systèmes d'information portuaires en place. "Cette procédure sera accessible par les chargeurs dont français, à partir du numéro MRN et un enregistrement préalable à nos services, sans passer par un tiers", annonce-t-elle.

Érick Demangeon

Mercredi 27 Novembre 2013



Lu 228 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy