iMonitraf, projet européen de traversées alpines



© RFF/D'Angelo Jean-Jacques
© RFF/D'Angelo Jean-Jacques
Le projet européen iMonitraf, qui réunit les régions de six pays de l’arc alpin dont le Rhône-Alpes, a fait récemment l’objet d’un forum au siège du Conseil régional Rhône-Alpes. Pendant plusieurs années, les régions ont planché sur le report de la route vers le fer. Une résolution a été signée à l’issue de la journée d’étude. Elle sera transmise aux États et aux instances européennes et un point d’étape sera fait en automne. Mot d’ordre des partenaires alpins : "Travailler ensemble et adopter des positions communes".
Une première étape du travail de Monitraf a permis d’effectuer des mesures et d’analyser la croissance des trafics le long des principaux corridors transalpins (Fréjus, Mont-Blanc, Gothard, Brenner et Tarvisio). Entre la France et l’Italie, par exemple, plus de 80 % des flux sont assurés par la route et la France est le seul pays d’Europe où le fret ferroviaire décline. Le report modal s’impose sans doute mais il ne se décrète pas ! Le report modal répond à une logique économique. "Le mode choisi, c’est l’outil qui paraît le plus pertinent à l’instant T", observe Noël Comte, PDG de Sotradel. Pour ce praticien, "il faut que les Pouvoirs publics créent les conditions favorables pour que les professionnels fassent du report modal". La récente ouverture au grand gabarit GB1 au tunnel du Fréjus est ainsi une bonne nouvelle qui va enfin permettre une montée en charge de l’activité de l’Autoroute ferroviaire alpine.
La ligne directrice de Monitraf concerne l’amélioration de la chaîne de transport et la gestion des trafics marchandises et passagers, et elle comprend un ensemble de mesures de court et moyen terme à mettre en œuvre aux horizons 2020-2030. Parmi les actions à concrétiser, figurent l’amélioration de la performance globale de la chaîne de transport (massification, économies d’énergies, solutions technologiques) et la maîtrise efficace de la circulation des véhicules en particulier des poids lourds avec l’harmonisation réclamée depuis longtemps et l’amélioration des mesures et dispositifs existants. La bourse de transit, la bourse aux émissions de CO2, la modulation des péages sont trois instruments à examiner. "S’il y a équité sur ces trois instruments, c’est jouable, mais les transporteurs européens ont des situations et des environnements sociaux différents", a relevé Emmanuel de Bienassis, de TLF. Pour effectuer 300 km, l’usage des infrastructures est de 300 euros à travers les Alpes franco-italiennes, de 200 euros à travers les Alpes suisses et de 100 euros pour l’Autriche…
Le projet Monitraf, traduisez "MONItoring of road TRAFfic related effects in the alpine space and common measures", est un suivi des impacts liés aux trafics routiers et mesures communes. Inscrit dans le programme de coopération européenne Espace alpin 2007-2013, iMonitraf (Implémentation of Monitraf, mise en œuvre de Monitraf) bénéficie d’un budget global de 1,73 million d’euros.

Annick Béroud

Lundi 2 Juillet 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy