En bref...

La Floride ne veut pas laisser débarquer les passagers du "Zaandam"  31/03/2020

L'incertitude pesait lundi 30 mars sur le paquebot "Zaandam", qui transporte quatre morts et des dizaines de personnes souffrant de symptômes grippaux, le gouverneur de Floride affirmant ne pas vouloir les laisser débarquer en pleine pandémie de coronavirus tout en envisageant de faire monter des secours à bord.
C'est avec 1.800 passagers de multiples nationalités et membres d'équipage à son bord que le paquebot néerlandais était parti le 7 mars de Buenos Aires, avait franchi le cap Horn, puis avait vu le Chili refuser les passagers malades qu'il voulait débarquer. Le "Zaandam" a finalement atteint lundi la mer des Caraïbes, après avoir parcouru les 80 km du canal de Panama dans la nuit de dimanche à lundi.
Il avait auparavant effectué le transfert de quelque 400 passagers sains vers le "Rotterdam", un second navire envoyé à la rescousse par la compagnie Holland America (groupe Carnival), avec des vivres, du personnel et des tests Covid-19. Mais le port d'arrivée que visait le "Zaandam", Fort Lauderdale, en Floride, hésite à l'accueillir.

EasyJet immobilise toute sa flotte  31/03/2020

EasyJet a indiqué lundi 30 mars qu'elle allait immobiliser l'ensemble de sa flotte pour une durée indéterminée à cause de la pandémie de coronavirus et des nombreux pays européens en confinement. Elle avait déjà annoncé il y a dix jours qu'elle maintiendrait au sol la majorité de ses avions à cause de la paralysie du trafic mondial.
"Ces derniers jours, EasyJet a participé au rapatriement de clients avec 650 vols à ce jour pour ramener chez eux plus de 45.000 clients", le dernier ayant eu lieu dimanche, souligne la compagnie. "Nous allons continuer à travailler avec les autorités pour mettre en place des vols de sauvetage supplémentaires selon leurs demandes", ajoute-t-elle.
"À ce stade, il n'y a aucune certitude sur la date à laquelle les vols commerciaux pourront reprendre", précise EasyJet. La compagnie emploie 13.000 personnes dans huit pays européens.

L'Arabie saoudite va augmenter ses exportations de pétrole  31/03/2020

L'Arabie saoudite a annoncé lundi 30 mars son intention de porter ses exportations pétrolières au niveau record de 10,6 millions de barils par jour à partir du mois de mai, en pleine guerre des prix avec la Russie et malgré les critiques.
Premier exportateur de pétrole brut au monde, "le royaume saoudien a l'intention d'augmenter ses exportations pétrolières de 600.000 barils par jour à partir de mai", a indiqué un responsable du ministère de l'Énergie.
Le royaume exportait auparavant environ 7 mbj dans le cadre d'un accord conclu entre le cartel et ses partenaires.

 

Plus de 16.500 salariés d'Air Canada au chômage technique  31/03/2020

Air Canada a annoncé lundi 30 mars qu'elle allait mettre au chômage technique plus de 16.500 employés, soit près de la moitié de ses effectifs, et diminuer son activité de 85 à 90 % au deuxième trimestre en raison de la pandémie. Ces mesures "temporaires" toucheront 15.200 employés et 1.300 gestionnaires à partir du 3 avril, détaille la première compagnie aérienne canadienne. Elle avait déjà annoncé la semaine dernière la mise en chômage temporaire de plus de 5.100 agents de bord, dont 1.500 membres de sa filiale low-cost, Air Canada rouge. La compagnie, dont le siège est à Montréal, emploie 36.000 personnes dans le monde.

Transport fluvial : beaucoup de voies restent ouvertes  31/03/2020

Beaucoup de voies fluviales en France restent ouvertes même si le trafic a chuté à la suite de la crise du coronavirus, a annoncé lundi 30 mars Voies navigables de France (VNF). "Le fret fluvial se maintient et il est une priorité pour continuer à assurer l'approvisionnement en produits essentiels", a déclaré l'établissement public qui gère la majeure partie du réseau fluvial français. Le groupe a constaté une chute de 40 % du trafic fluvial de marchandises depuis le début de l'épidémie en France.
Néanmoins, VNF maintient l'ouverture de son réseau dit "de grand gabarit", qui relie grandes agglomérations, grands ports et grandes zones industrielles. "L'ouverture des installations pour la navigation commerciale y est maintenue à ce stade, sur une amplitude journalière réduite à 10 heures par jour", explique VNF. "Ces adaptations permettent actuellement de faire passer plus de 90 % du trafic qui existait avant la période de confinement", poursuit l'organisme, précisant que le reste du réseau était ouvert au cas par cas.
"En outre, en soutien aux acteurs de la voie d’eau, VNF a décidé de supprimer tous les péages pour les navires de commerce", ajoute-t-il. Ces mesures ne concernent que le transport de marchandises, la navigation de loisir étant suspendue jusqu'au 20 avril.

Orly se met en sommeil, sonné par la crise du coronavirus  31/03/2020

Orly, l'aéroport centenaire du Sud de Paris, accueille mardi 31 mars ses tout derniers vols commerciaux avant de se mettre en sommeil, frappé de plein fouet par l'effondrement du trafic aérien, en chute libre depuis l'émergence du coronavirus.
Mardi, seulement 10 mouvements d'avions et un peu plus d'un millier de passagers étaient prévus à Orly contre 600 mouvements et 90.000 passagers pour une journée ordinaire.
À 23 h 59, il fermera ses portes et la poignée de compagnies qui y opéraient encore – quatre sur plus d'une centaine – sera transférée sur Paris-Charles-de-Gaulle (CDG), lui-même lourdement affecté par la crise.

Décès de Maurice Cerisola  31/03/2020

Maurice Cerisola est décédé le 28 mars à l'âge de 77 ans. Fondateur et président du Cluster maritime de La Réunion, il était à ce titre membre du Conseil de développement du Grand Port maritime.
Figure du monde économique de l'île, l'industriel qui avait débuté sa carrière comme ingénieur agronome avait présidé pendant douze ans l'Association pour le développement industriel de La Réunion (Adir) et dirigé l'Institut d'administration des entreprises (École universitaire de management) de Saint-Denis.
Éric Legrigeois, président du directoire du Grand Port maritime de La Réunion, lui a rendu hommage : "Le monde maritime perd aujourd'hui l'un de ses défenseurs les plus pugnaces". Citant son soutien au développement de l'économie bleue à La Réunion, "nous lui sommes reconnaissants et continuerons à porter les projets qui lui tenaient à cœur".

Antwerp XL est reporté à la rentrée  31/03/2020

Depuis plusieurs semaines, on savait que Antwerp XL ne se tiendrait pas comme prévu du 21 au 23 avril 2020. Le salon international du transport maritime conventionnel (breakbulk), du colis lourd, du ro-ro et du "project cargo" n'a pas résisté lui non plus à la crise du Covid-19.
Son organisateur, Easyfairs, a annoncé que la manifestation est désormais programmée du 15 au 17 septembre.
Antwerp XL réunit chaque année chargeurs, transitaires, transporteurs, ports, manutentionnaires et tout professionnel intervenant dans la logistique du colis lourd, hétéroclite ou surdimensionné empruntant la voie maritime.

Les fournisseurs de la distribution dénoncent les hausses de tarifs des transporteurs  30/03/2020

Les fournisseurs de la distribution, alimentaires et autres, ont dénoncé vendredi 27 mars les annonces d'augmentation de tarif de plusieurs transporteurs, pratiquées selon eux de manière unilatérale et appelé à la "solidarité" avec les autres acteurs de la chaîne alimentaire.
"Nous comprenons parfaitement les conséquences de la crise sur les entreprises logistiques et de transport. (...) Les entreprises de l'alimentation sont dans la même situation : elles font face à des difficultés sous quelque forme que ce soit, dans le frais et l'épicerie, où l'on constate une volonté d'augmenter les tarifs de transports de façon non concertée", a déclaré dans un billet d'humeur le président de l'Ania (syndicat de l'agroalimentaire), Richard Girardot.
De son côté, la FEEF (Fédération des entreprises et entrepreneurs de France) a alerté dans une lettre la ministre de la Transition écologique et solidaire, Élisabeth Borne, sur des hausses tarifaires demandées qui "vont de 8,5 à 25 % et sont souvent unilatérales (soit non négociables) et rétroactives".

Les routiers appelés à exercer leur droit de retrait dès lundi  30/03/2020

Les syndicats CFDT, FO et CFTC du transport routier appellent les chauffeurs à exercer "individuellement" leur droit de retrait dès lundi en cas de "manquements" aux mesures de protection sanitaire contre le coronavirus.
"Nous ne pouvons malheureusement que constater que les conditions de travail des salariés en matière de sécurité sanitaire ne sont pas au rendez-vous", indiquent les trois syndicats. "Même si des efforts ont pu être consenti", admettent-ils, "cela est bien maigre au regard des risques sanitaires et cela devient de plus en plus dangereux face à cette pandémie".
Selon les trois organisations, "le constat est récurrent de jour en jour", avec un "manque de masques, gants et gel hydroalcoolique", un "manque de sanitaires et douches" accessibles, des services de restauration "pas assez répandus" et des "clients ne respectant pas les conducteurs à la juste mesure".

Le "Zaandam" en mer des Caraïbes, sans destination sûre  30/03/2020

Le paquebot "Zaandam", qui transporte quatre morts et au moins deux personnes contaminées par le coronavirus, et l'autre paquebot qui l'accompagne, le "Rotterdam", se sont dirigés dimanche 29 mars vers la mer des Caraïbes, sans certitude sur leur destination finale.
Ils sont entrés dans le canal de Panama dimanche après-midi. Ils avaient d'abord effectué le transfert de quelque 400 passagers sains du "Zaandam" vers le "Rotterdam". Où accosteront-ils ? La compagnie Holland America, du groupe Carnival, ne le savait pas.
Le "Zaandam" était parti le 7 mars de Buenos Aires, avait franchi le cap Horn, et avait vu le Chili refuser les passagers malades qu'il voulait débarquer. Et le port d'arrivée qu'il visait, Fort Lauderdale, en Floride, via le canal de Panama, n'est pas sûr de vouloir l'accueillir.
Le président du croisiériste, Orlando Ashford, a assuré que ses équipes travaillaient "24 heures sur 24" pour "trouver une destination", dans une situation "difficile et sans précédent".

L'État américain pourrait prendre des parts dans les compagnies aériennes  30/03/2020

L'État américain pourrait prendre des participations dans les compagnies aériennes en échange d'une aide pour les soutenir face aux effets de la pandémie de coronavirus, ont affirmé dimanche 29 mars deux hauts responsables de l'administration Trump. "En échange de subventions, ce qui est ce que les compagnies aériennes demandent, je ne vois pas pourquoi les contribuables américains ne pourraient pas avoir une part (du capital)", a déclaré le conseiller économique de la Maison-Blanche Larry Kudlow sur Fox News.
Selon le conseiller de Donald Trump, la prise de participations du gouvernement fédéral se ferait sous la forme de "warrants". Les warrants sont des titres financiers donnant à leur détenteur le droit d'acheter ou de vendre un actif à un certain prix jusqu'à une date déterminée lors de leur émission. Ces titres peuvent ainsi être convertis en actions. Le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, a confirmé que cette option était envisagée.

Covid-19 : vols pour Mayotte suspendus, réduits pour La Réunion  30/03/2020

Le gouvernement a annoncé samedi 28 mars sa décision de suspendre tous les vols commerciaux à partir ou vers Mayotte, et de réduire à trois par semaine les liaisons entre Paris et La Réunion, "pour ralentir au maximum la propagation du virus Covid-19".
Plus de 30 vols sont opérés en temps normal entre Paris et La Réunion. Le volume de passagers vers l'île "pourra être limité en cas de dépassement des capacités d'accueil en centre de suivi sanitaire collectif", précisent le secrétaire d'État aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, et la ministre des Outre-Mer, Annick Girardin.
Une "continuité minimale" des liaisons aériennes entre Mayotte et La Réunion sera mise en place pour avitailler Mayotte en produits sanitaires et alimentaires, permettre les rapatriements et évacuations urgentes et les renforts de personnel soignant, ajoutent-ils.

29 cas positifs au Covid-19 sur le "Celebrity Apex" à Saint-Nazaire  30/03/2020

Vingt-neuf membres d'équipage sur les 1.463 confinés sur le navire de croisière "Celebrity Apex" à Saint-Nazaire ont été testés positifs au Covid-19 et un rapatriement va être organisé, a annoncé vendredi 27 mars le préfet de Loire-Atlantique.
Le paquebot abrite actuellement 1.417 membres d’équipage et 46 sous-traitants, issus de 67 nationalités. Jusqu'à présent, seules ont été testées les personnes qui présentaient des "symptômes évidents", selon le préfet.
Mais l'ensemble de l'équipage va être testé afin de permettre le rapatriement des personnes qui n'ont pas été contaminées. "Ceux qui quitteront le bateau seront soumis à un confinement strict de quatorze jours", a précisé Claude d'Harcourt.

Le trafic inter-îles à l'arrêt en Guadeloupe  30/03/2020

Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, le Grand Port maritime de la Guadeloupe a mis en œuvre son plan de continuité d’activité. Depuis le 17 mars, les activités de transport de passagers sont à l’arrêt, non seulement la croisière mais aussi le trafic inter-îles. Les installations de Folle-Anse permettent d'assurer l’acheminement des marchandises sur l’île de Marie-Galante deux fois par semaine le mardi et le vendredi alors que des escales sont assurées pour la livraison de marchandises en début de semaine au port de Basse-Terre. Les installations fret du GPMG, notamment le terminal à conteneurs de Jarry, restent opérationnelles.

1 2 3 4 5 » ... 1744







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy