En bref...

Le gouvernement portugais menace de nationaliser TAP  01/07/2020

Le gouvernement portugais a menacé le 30 juin de nationaliser la compagnie aérienne TAP si ses actionnaires privés continuaient à refuser les conditions d'un prêt public d'1,2 milliard d'euros pour renflouer l'entreprise.
La Commission européenne avait autorisé l'État portugais à sauver la TAP, dont il détient 50 % du capital, grâce à un prêt assorti d'un plan de restructuration et d'une augmentation du pouvoir de contrôle de la part de l'actionnaire public, mais la proposition a été rejetée par le conseil d'administration. Privatisée à hauteur de 61 % en 2015, la TAP a vu l'État portugais remonter en 2016 à 50 % du capital.

PIA privée de vols européens  01/07/2020

L'Agence de l'Union européenne pour la sécurité aérienne (EASA) suspend "l'autorisation d'exploitation" de Pakistan international airlines (PIA). Un mois après le crash d'un de ses avions qui a fait 98 morts, la compagnie nationale est interdite de vol pendant six mois dans l'UE, un tiers de ses pilotes étant soupçonnés d'avoir de fausses licences.
PIA compte 14.500 employés, pour 31 avions. Nombre d'observateurs imputent ce ratio trop élevé au clientélisme politique et à de mauvaises pratiques de la puissante armée pakistanaise, qui fait embaucher ses officiers en retraite par PIA.

Aeromexico demande la protection économique des États-Unis  01/07/2020

Aeromexico a annoncé qu'elle demandait à déposer le bilan aux États-Unis pour restructurer sa dette. Une procédure légale qui n'interrompra pas les opérations de la compagnie aérienne mexicaine. Elle est la troisième grande compagnie aérienne d'Amérique latine à avoir recours à cette loi américaine sur les faillites après Latam et Avianca, toutes frappées par la paralysie de l'aviation commerciale dans le monde entier à cause de la pandémie de coronavirus.
À fin mai, le nombre de vols dans la région avait plongé de 93 % ce qui a généré une perte estimée à 18 milliards de dollars. L'IATA estime que les compagnies latino-américaines mettront trois ans pour retrouver leur niveau d'activité habituel.

Production manufacturière : La Chine redémarre  01/07/2020

L'activité manufacturière en Chine s'est inscrite en juin à son plus haut niveau depuis plus de six mois, signe du redémarrage de l'activité dans le pays. L'enquête Caixin-Markit fait état d'une "reprise dans le secteur manufacturier" en juin, portée notamment par une accélération du nombre des commandes et une augmentation de la production pour le quatrième mois consécutif.
Si l'activité reprend progressivement dans le pays, les entreprises peinent toutefois à remplir leurs carnets de commandes, au moment où leurs principaux clients, en Europe et en Amérique du Nord, sont paralysés par le virus, relève Caixin. Résultat, la situation sur le marché de l'emploi reste difficile : les entreprises hésitent à embaucher et certaines ont même procédé à des licenciements, remarque Caixin.

Dieselgate : perquisitions chez Continental  01/07/2020

Continental a été perquisitionné par la justice allemande dans le cadre de l'enquête sur le "Dieselgate", vaste scandale de moteurs truqués qui éclabousse le secteur automobile allemand depuis cinq ans.
Des salariés de l'équipementier automobile auraient développé, à la demande de Volkswagen, un logiciel permettant de truquer l'un de ses moteurs, selon Wirtschaftswoche, qui a révélé l'information. Des perquisitions ont également été menées dans des sites appartenant à Volkswagen, selon le journal.
Le "dieselgate" a déjà coûté plus de 30 milliards d'euros à Volkswagen, qui tente de redorer son image en misant sur la voiture électrique.

Le nouvel accord commercial nord-américain entre en vigueur  01/07/2020

Le nouvel accord de libre-échange liant les États-Unis, le Canada et le Mexique (AEUMC) est entré en vigueur le 1er juillet, alors que les frontières entre les trois pays sont partiellement fermées par la pandémie. L'AEUMC, ratifié fin 2019, remplace l'Aléna (accord de libre-échange nord-américain) qui datait de 1994, jugé obsolète. Le traité maintient une vaste zone de libre-échange de marchandises sans droit de douane. En 2019, le commerce entre les trois a en effet représenté 1.200 milliards de dollars. Et leur PIB représente 27 % du PIB mondial.

Corsia : l'OACI écarte 2020 du calcul des émissions aériennes de CO2  01/07/2020

L'OACI a voté le 30 juin une modification de son dispositif de maîtrise des émissions mondiales de CO2, pour l'adapter à la pandémie de coronavirus. La résolution vise à utiliser la valeur des émissions de CO2 de 2019 pour celles de 2020 afin d'éviter "un fardeau économique inapproprié" pour le secteur de l'aviation par la mise en œuvre du dispositif Corsia, en phase pilote de 2021 à 2023.
L'impact du Covid-19 qui réduit de façon significative les opérations aériennes internationales, le trafic et donc les émissions entraînera une baisse importante de la base de référence Corsia, calculée sur la moyenne des émissions du secteur en 2019 et 2020. L'OACI estime que la pandémie pourrait réduire d'1,5 milliard le nombre de passagers cette année.

L’Allemagne et l’Italie favorisent les camions au gaz sur leurs autoroutes  01/07/2020

L’exonération du péage allemand LKW-Maut pour les poids lourds de plus de 7,5 tonnes fonctionnant au gaz naturel compressé (GNC) et liquéfié (GNL) a été prolongée jusqu’à fin 2023. Introduite le 1er janvier 2019, son objectif est de lutter contre le changement climatique et améliorer la qualité de l’air en incitant les transporteurs à investir dans des motorisations propres.
En Italie, les concessionnaires Telepass, Brebemi et TEEM des autoroutes A35 et A58, situées dans la périphérie de Milan, se sont inspirés de cette décision et accordent une remise de 30 % sur leurs péages pour les camions GNL.

Bruxelles consulte sur l'avenir du transport  01/07/2020

La Commission européenne a lancé mercredi 1er juillet une consultation publique sur l'avenir en matière de transport. Cette consultation ouverte jusqu'au 23 septembre donne l'opportunité aux parties prenantes – entreprises et organisations publiques et privées – ainsi qu'aux citoyens de donner leur avis en identifiant leurs priorités.
Le but est de "mieux comprendre comment l’UE peut aider ce secteur à devenir plus durable et plus compétitif, mais également plus moderne et résilient face aux crises".
"Le transport et la mobilité jouent un rôle clé dans la vie quotidienne des citoyens et des entreprises, écrit la Commission. La politique européenne de transport est conçue pour répondre à leurs besoins ainsi que pour lutter contre le changement climatique et tirer profit des avantages de la numérisation".
Bruxelles travaille sur une "stratégie globale pour une mobilité durable et intelligente" annoncée dans le cadre du Pacte vert européen (Green Deal), qui doit être mise en œuvre avant fin de cette année et complétera le Livre Blanc sur le transport" paru en 2011.
La consultation est disponible sur le portail "Donnez votre avis" du site internet de la Commission européenne

EHDH devient Walden, leader européen de la logistique pharmaceutique  01/07/2020

Fusion
En finalisant sa fusion avec Movianto, le groupe EHDH devient Walden, qui se hisse au premier rang des fournisseurs européens de services logistiques et de transport pour le secteur pharmaceutique.
Cette opération à 133 millions de dollars suit les acquisitions de Ciblex, Eurotranspharma, Eurodis et Ecocourses. Walden livre 500.000 colis par jour et emploie plus de 5.000 salariés répartis sur 620.000 m² d’entrepôts répartis dans douze pays européens.
Le groupe familial créé à Clermont-Ferrand en 1951 est dirigé par son actionnaire majoritaire Stéphane Baudry, petit-fils du fondateur.

DFDS supprime 650 emplois  30/06/2020

DFDS a annoncé la suppression de 7,5 % de ses effectifs. "L'adaptation aux nouvelles conditions du marché va malheureusement entraîner le départ d'environ 650 employés de DFDS dans les prochains mois, dont 200 au Danemark", a précisé l'armateur.
Le groupe danois, qui opère notamment des services maritimes en Europe et en Turquie
indique que les restructurations concerneront notamment les opérations de logistique et les offres à bord.
La compagnie est spécialisée dans les lignes short-sea ropax et ro-ro sur le marché transmanche, en mer du Nord et Baltique mais aussi en Méditerranée, depuis le rachat de l'armateur turc UN Roro en 2018, qui opère entre la Turquie et l'Europe du Sud (Trieste et Sète).
La division ferries du groupe danois également fournisseur de services logistiques et de transport terrestre, exploite une flotte de 70 navires qui a transporté 5,1 millions de passagers et 41,3 millions de mètres linéaires de fret en 2019.
DFDS a souffert des mesures de confinement sur les vingt marchés sur lesquels elle opère, notamment dans le secteur du transport de passagers avec la fermeture des liaisons Oslo-Copenhague, aujourd'hui rouvertes, et Amsterdam-Newcastle, toujours à l'arrêt.
Sur le transmanche, l'opérateur accuse un recul de 90 % pour le passage et 30 % pour le fret. Dans ce secteur du fret, la compagnie a pu redéployer cinq des douze navires mis hors service en mars et avril.

 

Les ventes de véhicules industriels en forte baisse en 2020  30/06/2020

Le marché français des véhicules industriels devrait chuter d'un tiers environ en 2020 en raison de la pandémie, soit autant que durant la crise financière de 2009, a pronostiqué lundi 29 juin l'Observatoire du véhicule industriel (OVI) de BNP Paribas.
Le marché baisserait de 30 % à 35 % cette année par rapport à 2019 pour des volumes qui s'établiraient "dans une fourchette de 35.000 à 38.000 unités", a estimé l'OVI, révisant fortement ses prévisions pour l'année. En janvier, il tablait sur un recul d'environ 10 % (50.000 camions neufs livrés), soit un marché encore élevé après "un haut de cycle exceptionnel" atteint l'an dernier.
À fin avril, le marché européen des véhicules de plus de 3,5 tonnes affichait un recul de 33 %. La France était le pays le plus touché (- 39,8 %), suivie par l'Allemagne (- 27,3 %) et l'Italie (- 26%).

Le commissaire européen Phil Hogan renonce à l'OMC  30/06/2020

Le commissaire européen au Commerce, Phil Hogan, renonce à briguer le poste, bientôt vacant, de directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). L'Irlandais avait indiqué le 9 juin, à l'issue d'une réunion des ministres du Commerce de l'OMC, explorer la possibilité de candidater.
Sa candidature à l'OMC était cependant handicapée par les positions prises lors de son précédent poste de commissaire à l'Agriculture (2014-2019) qui ont pu mécontenter certains États membres.
Cinq candidats ont jusqu'à présent été officiellement proposés par leurs gouvernements.

Sept centrales à charbon fermées en Espagne  30/06/2020

La moitié des centrales à charbon restant en Espagne, soit sept usines, cessent leur activité mardi 30 juin pour se mettre en conformité avec la directive européenne sur les émissions industrielles.
Une période de transition avait été accordée, mais selon Greenpeace, les groupes énergétiques auxquels appartiennent ces centrales "n'ont pas fait les investissements nécessaires" pour être autorisés à les exploiter. Selon l'ONG, "la majorité" de ces usines ne produisaient déjà quasiment plus d'électricité depuis de nombreux mois, faute de rentabilité.

Les ventes de véhicules industriels en forte baisse en 2020  30/06/2020

Le marché français des véhicules industriels devrait chuter d'un tiers environ en 2020 en raison de la pandémie, soit autant que durant la crise financière de 2009, a pronostiqué lundi 29 juin l'Observatoire du véhicule industriel (OVI) de BNP Paribas.
Le marché baisserait de 30 % à 35 % cette année par rapport à 2019 pour des volumes qui s'établiraient "dans une fourchette de 35.000 à 38.000 unités", a estimé l'OVI, révisant fortement ses prévisions pour l'année.
En janvier, il tablait sur un recul d'environ 10 % (50.000 camions neufs livrés), soit un marché encore élevé après "un haut de cycle exceptionnel" atteint l'an dernier. À fin avril, le marché européen des véhicules de plus de 3,5 tonnes affichait un recul de 33 %. La France était le pays le plus touché (- 39,8 %), suivie par l'Allemagne (- 27,3 %) et l'Italie (- 26%).

1 2 3 4 5 » ... 1781







Accès rapide














































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy