En bref...

Alstom signe le rachat de Bombardier Transport  17/09/2020

Alstom a signé le contrat d'acquisition du canadien Bombardier Transport pour un prix revu à la baisse, qui ne devrait pas dépasser 5,3 milliards d'euros.
La réalisation de l'opération qui doit donner naissance au numéro deux mondial de la construction ferroviaire est désormais "attendue pour le premier trimestre 2021", a précisé le groupe français. Il tablait auparavant sur une conclusion au premier semestre.
Les actionnaires d'Alstom doivent encore donner leur feu vert lors d'une assemblée générale extraordinaire prévue le 29 octobre. Le prix final dépendra notamment de la situation de trésorerie de Bombardier Transport lors de la conclusion du rachat. La fourchette initiale de la transaction était comprise entre 5,8 et 6,2 milliards d'euros, mais Alstom avait prévenu en août qu'il allait tenir compte de difficultés "non prévues" au sein de la branche ferroviaire du groupe canadien.
La direction d'Alstom s'est dite confiante dans sa capacité à rétablir la rentabilité de Bombardier Transport et a confirmé son "objectif de générer 400 millions d'euros de synergies de coûts par an".
La commission européenne avait autorisé sous condition fin juillet ce rachat qui intervient un an et demi après le mariage avorté entre Alstom et Siemens.

PSA et HMM exploiteront un terminal à conteneurs à Singapour  16/09/2020

L'opérateur portuaire PSA et l'armateur HMM sont d'accord pour former une joint venture qui exploitera un nouveau terminal à conteneurs du port de Singapour. L'opérateur portuaire singapourien détiendra 58 % de la nouvelle entité et l'armateur coréen 42 %. Le HMM-PSA Singapore Terminal (HPST), dont les caractéristiques n'ont pas été dévoilées, doit entrer en service d'ici à la fin de cette année.
Selon PSA, cet accord offrira à HMM une visibilité à long terme pour le développement d'un hub dans le port de la cité-État, où il pourra opérer ses porte-conteneurs de 24.000 EVP, actuellement les plus grands du monde.

Le secteur automobile redoute une nouvelle taxe  16/09/2020

Dans une interview au quotidien "L'Opinion", le président de la Plateforme automobile (PFA) qui représente les entreprises du secteur en France, s'inquiète d'une possible nouvelle taxe sur le poids des véhicules. "Le gouvernement nous dit, pas d'augmentation d'impôts pour compenser les dépenses liées au Covid-19, mais il y a sur la table une taxe de 4,4 milliards d'euros, notamment à travers une nouvelle taxation de la masse des véhicules. Quelques mois après l'annonce d'un grand plan de soutien à un secteur fortement touché par la pandémie, le président de la PFA redoute également une réduction des subventions à l'achat d'automobiles dans le projet de loi de finances pour 2021.

 

La Pologne suspend ses vols vers la France  16/09/2020

La Pologne suspend ses liaisons aériennes avec la France à partir du 16 septembre en raison de la pandémie. La France rejoint ainsi une liste d'une trentaine de pays avec lesquels les liaisons aériennes ont déjà été coupées pour les mêmes raisons. Les vols sont donc interdits jusqu'au 29 septembre. Seuls les vols charters réservés avant le 16 septembre sont autorisés, a précisé le gouvernement. La Pologne, qui compte 38 millions d'habitants, a enregistré jusqu'à mardi 75.134 cas de contamination, dont 2.227 morts.

 

MSC reprend 49 % du capital d'Ignazio Messina  16/09/2020

Après trois années et demi de pourparlers, MSC a signé un accord pour prendre une part minoritaire du capital du groupe Messina. Le deuxième armateur mondial prend ainsi le contrôle de la flotte de de la compagnie italienne, à savoir quatre conros les plus récents.
Avec un apport de 25 millions d'euros, Marinvest, la holding de MSC, va pouvoir détenir 49 % du capital du groupe Ignazio Messina & C. auxquels il faut ajouter 52 % des parts d'une nouvelle holding baptisée RoRo Italie.
À cette dernière va incomber la gestion des "Jolly Diamante", "Jolly Perla", "Jolly Titanio" et "Jolly Cobalto".
L'accord signé a été entériné par Banca Carige, l'établissement financier italien qui détenait  les hypothèques concernant les huit premiers rouliers (44.500 tpl et 29.20 EVP unitaires) qui avaient été construits entre 2011 et 2015 en Corée du Sud chez DSME et STX.
L'accord signé entre les deux armateurs vient conclure une affaire qui remonte  à décembre 2017. Le rapprochement devait être formalisé au cours du premier semestre 2019.
Les synergies entre les deux compagnies devraient être révélées dans quelques mois.
Si certaines rumeurs laissaient entendre à l'origine que le numéro deux mondial donnerait une nouvelle impulsion à la stratégie de la compagnie italienne, il semble que sa prise de participation minoritaire ne lui permette pas de le faire.

Aluminium : États-Unis et Canada enterrent la hache de guerre  16/09/2020

Washington a joué la carte de l'apaisement avec le Canada en annonçant le retrait des droits de douane de 10 % sur l'aluminium canadien, une décision saluée par Ottawa, qui a aussitôt renoncé à imposer des mesures de représailles semblables à son allié historique.
"Après avoir consulté le gouvernement canadien, les États-Unis prennent acte que le commerce de l'aluminium brut non allié devrait se normaliser au cours des quatre derniers mois de 2020, les importations diminuant fortement par rapport aux bonds enregistrés plus tôt dans l'année", ont fait valoir les services du représentant américain au Commerce (USTR).

L'OMC dénonce les taxes de Trump contre la Chine  16/09/2020

L'OMC a infligé un sérieux camouflet à l'administration Trump, en dénonçant l'illégalité des taxes douanières punitives imposées à la Chine au début de la guerre commerciale entre les deux grandes puissances. Ce cas, porté par Pékin devant l'Organisation mondiale du commerce en 2018, porte sur une première tranche de droits de douane imposés par les États-Unis sur quelque 250 milliards de dollars de biens chinois. Après l'affrontement, Washington et Pékin ont conclu un accord commercial, en grande partie au point mort.

Laurent Berger (CFDT) demande de la patience à Airbus  16/09/2020

Le 16 septembre, le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a exhorté Airbus à négocier un accord d'activité partielle de longue durée (APLD) et à ne pas se "précipiter à supprimer des emplois".
La veille, dans une lettre aux salariés, le directeur exécutif de l'avionneur Guillaume Faury a jugé "peu probable que les départs volontaires suffiront" pour atteindre 15.000 suppressions de postes, dont 5.000 en France, afin d'adapter Airbus à la crise du secteur aéronautique.
"Airbus a 7.600 avions en commande et à peu près dix ans de plan de charge (...) il faut qu'Airbus négocie vraiment un accord d'APLD avant d'annoncer des licenciements secs"

Important incendie dans le port d'Ancône  16/09/2020

Un énorme incendie a eu lieu dans le port italien d'Ancône, sur la mer Adriatique, dans la nuit du 16 septembre. Les flammes ont ravagé des entrepôts et des camions peu après minuit, provoquant de gros champignons de fumée, selon les services d'urgence qui n'ont pas fait état de victimes.
Les explosions ont provoqué l'incendie, mais leur cause n'était pas claire dans un premier temps. La mairie a ordonné "la fermeture temporaire de toutes les écoles, de l'Université, des parcs et des installations sportives en plein air".

Le pic de la demande de pétrole déjà atteint ?  16/09/2020

La demande mondiale de pétrole pourrait avoir atteint son pic et ne plus cesser de décliner en raison des conséquences de la pandémie et de la transition énergétique, estime BP.
Le géant britannique des hydrocarbures envisage trois scénarios sur la transition vers une énergie plus verte à échéance 2050, de la plus lente à la plus rapide. Dans les deux scénarios les plus optimistes, la demande de pétrole a même déjà passé son pic et ne se relèvera jamais de la chute causée par la crise sanitaire.
Si la transition énergétique se poursuit au rythme actuel (le scénario le plus conservateur), la consommation d'or noir atteindra un plateau dans les prochaines années, précise le rapport.
Pour BP, la demande pour le seul secteur des transports ne fera que reculer quel que soit le scénario, en raison de la réduction des déplacements à court terme et de l'essor des véhicules électriques à long terme.

Aérien : la remontée estivale ne remplit pas le ciel allemand  16/09/2020

Le nombre d'avions dans le ciel allemand s'est tassé après une remontée estivale et reste à la mi-septembre 55 % inférieur à l'année passée en raison de la pandémie de Covid-19, selon des chiffres du contrôle aérien.
La reprise du trafic aérien – entrées, sorties, survols et trajets domestiques – reste plombée par la remontée des cas de nouveau coronavirus et la quarantaine obligatoire imposée à de nombreux voyageurs. Après un arrêt quasi total des vols en avril, conséquence des restrictions pour limiter la propagation du virus, les vols domestiques, qui représentent 11 % du trafic, ont redémarré en premier dès mai.
Les vols internationaux ont suivi début juillet, mais depuis août, le nombre d'avions à circuler dans le ciel allemand, est resté quasiment stable à un niveau faible, selon les données de la DFS, l'autorité allemande de contrôle aérien.

L'Iata demande au Canada de rouvrir les frontières  15/09/2020

L'Association internationale du transport aérien (Iata) a appelé le gouvernement canadien à rouvrir ses frontières, fermées depuis mars en raison de la pandémie de coronavirus. "Le gouvernement canadien doit envisager des options sûres et rouvrir les frontières", estime la fédération.
L'association basée à Montréal "presse le gouvernement canadien de soutenir les initiatives de dépistage de la Covid-19 d'Air Canada et de WestJet comme moyen de rouvrir de façon sécurisée le Canada aux voyages internationaux et intérieurs sans qu'il soit nécessaire d'imposer des mesures de quarantaine généralisées".

150 entreprises pour une plus forte réduction des émissions de CO2  15/09/2020

Plus de 150 entreprises et investisseurs mondiaux, dont EDF, Apple ou encore Google, ont exhorté les dirigeants européens à viser une réduction d'au moins 55 % des gaz à effet de serre d'ici 2030 dans une lettre ouverte, selon le Cambridge Institute for Sustainability Leadership (CISL).
La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, doit dévoiler l'objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour 2030 lors de son discours sur l'état de l'Union, au Parlement européen ce mercredi. Bruxelles compte rehausser son objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre de l'UE pour 2030 à – 55 %, alors qu'il est actuellement fixé à - 40 % par rapport au niveau de 1990.

Nouveau directeur général du cluster Bénin-Niger chez Bolloré Transport & Logistics  15/09/2020

Pierre Ngon a été nommé directeur général du Cluster Bénin/Niger du groupe Bolloré Transport & Logistics, succédant à Jérôme Binois. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, il est chargé de superviser le développement des activités logistiques du corridor entre le port de Cotonou au Bénin et le Niger.
Pierre Ngon est entré en fonctions le 1er septembre. Ce Camerounais de 47 ans est un expert du transport et de la logistique. Il a occupé plusieurs fonctions financières au Cameroun avant d’être promu directeur général de Bolloré Transport & Logistics en Guinée Équatoriale en 2013, puis au Niger en 2017. Spécialiste de la consignation maritime, commissionnaire agréé en douane, l’entreprise emploie 350 personnes au Bénin et au Niger.

Greenpeace conteste l'aide à KLM en justice  15/09/2020

Greenpeace aux Pays-Bas va intenter une action en justice pour contraindre le gouvernement néerlandais de mettre fin à l'aide financière apportée à la compagnie aérienne KLM, qui selon l'ONG n'est pas accompagnée de conditions suffisantes sur le climat.
Les Pays-Bas ont fait savoir en juin qu'ils allaient apporter une aide de 3,4 milliards d'euros à la compagnie néerlandaise. Cette aide se décompose en un prêt de 2,4 milliards accordé par 11 banques, garanti à 90 % par l'État néerlandais, ainsi que d'un prêt direct d'un milliard d'euros de ce dernier à KLM.







En baisse
Plus de 150 entreprises et investisseurs mondiaux, dont EDF, Apple ou encore Google, ont exhorté les dirigeants européens à viser une réduction d'au moins 55 % des gaz à effet de serre d'ici 2030 dans une lettre ouverte, selon le Cambridge Institute for Sustainability Leadership (CISL).
La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, doit dévoiler l'objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour 2030 lors de son discours sur l'état de l'Union, au Parlement européen ce mercredi. Bruxelles compte rehausser son objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre de l'UE pour 2030 à – 55 %, alors qu'il est actuellement fixé à - 40 % par rapport au niveau de 1990.




Demande
L'Association internationale du transport aérien (Iata) a appelé le gouvernement canadien à rouvrir ses frontières, fermées depuis mars en raison de la pandémie de coronavirus. "Le gouvernement canadien doit envisager des options sûres et rouvrir les frontières", estime la fédération.
L'association basée à Montréal "presse le gouvernement canadien de soutenir les initiatives de dépistage de la Covid-19 d'Air Canada et de WestJet comme moyen de rouvrir de façon sécurisée le Canada aux voyages internationaux et intérieurs sans qu'il soit nécessaire d'imposer des mesures de quarantaine généralisées".

1 ... « 2 3 4 5 6 7 8 » ... 1810







Accès rapide














































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal