En bref...

Le parc éolien en baie de Saint-Brieuc devant la justice  26/07/2019

Le Conseil d'État a rejeté mercredi 24 juillet deux recours déposés contre le projet de parc éolien en baie de Saint-Brieuc mais a cependant condamné l'État à indemniser à hauteur de 2,5 millions d'euros une société "irrégulièrement évincée" de l'appel d'offres, selon l'institution. Le Conseil d'État avait été saisi de deux litiges après un appel d'offres organisé pour la sélection des opérateurs en vue de la création de ce parc éolien d'une capacité totale de 500 MW. Cet appel d'offres avait sélectionné la société Ailes Marines pour la création de ce parc et pour son exploitation.
"Le Conseil d'État a jugé que la procédure de sélection avait été irrégulière, dans la mesure où le choix de l'opérateur pour ce parc éolien avait été fondé sur un critère tenant à ce que la réalisation des cinq parcs éoliens, alors simultanément envisagés sur la Manche et l'Atlantique, ne soit attribués à la même entreprise et que ce critère n'était pas prévu dans l'appel d'offres".
En conséquence, le Conseil d'État a "condamné l'État à indemniser la société Nass § Wind à hauteur de 2,5 millions d'euros en réparation du préjudice causé par l'irrégularité de la procédure d'appel d'offres", précise le texte.
Basée à Lorient, Nass § Wind est une PME spécialisée dans les énergies renouvelables. Cette société, de même qu'une association de protection de l'environnement "Gardez les caps", contestaient devant le Conseil d'État deux décisions gouvernementales portant sur la sélection d'Ailes marines pour créer ce parc et l'exploiter ensuite.
Concernant" Gardez les caps", le Conseil d'État a considéré que l'association, "qui n'est pas directement concernée par la décision de sélectionner la société Ailes Marines plutôt qu'une autre entreprise, ne pouvait demander l'annulation de cette décision de sélection".
Ce parc éolien sera situé à environ 16 km des côtes les plus proches. Il comportera 62 éoliennes de 216 mètres de haut.








Accès rapide














































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy