Airbus maintient ses objectifs de livraisons pour 2016


Airbus maintient son objectif de livrer 650 avions en 2016 en dépit des "défis" liés à la montée en cadence de l'A350 et à des "problèmes de jeunesse" sur son A320 Neo, réglés selon l’avionneur d'ici cet été.


© Airbus
© Airbus
"Nous sommes confiants sur le fait que la croissance du marché des transports aériens va continuer", a déclaré Tom Williams, directeur des opérations d'Airbus, à Hambourg.  "Nous prévoyons de livrer 650 avions" en 2016, a-t-il ajouté. Ce chiffre est conforme aux prévisions du groupe, en dépit de retards enregistrés sur l'A320 Neo et de problèmes dans la chaîne d'approvisionnement de l'A350. "Nous avons eu quelques défis" en 2016, a reconnu Tom Williams. "Au moins 50" de ces 650 appareils seront des A350, selon un porte-parole d'Airbus, précisant que le constructeur livrera par ailleurs "à peu près" le même nombre d'A380 qu'en 2015 - c'est-à-dire environ 27 exemplaires - tandis que "20 % de la totalité des A320 livrés seront des A320 Neo".
La montée en cadence de l'A350, le long-courrier dernier-né de la gamme, a été difficile en raison de goulots d'étranglements dans la chaîne d'approvisionnement. À fin avril, Airbus avait livré au total 177 avions contre 196 à fin avril 2015 pour 665 livraisons au total l'an dernier. Selon le constructeur, dès cet été, les livraisons de l'A320 Neo vont s'accélérer, une fois les problèmes sur le moteur Pratt et Whitney de cet avion réglés. Plusieurs exemplaires de l'A320 Neo sont prêts et n'attendent que l'arrivée de moteurs modifiés. L'A320 Neo a rencontré des problèmes de "temps de mise en route" du moteur, de "messages d'erreur" inexpliqués d'un des ordinateurs de bord et de qualification de pièces du système hydraulique, selon Airbus. La livraison de moteurs Pratt et Whitney modifiés permettra de respecter l'objectif de montée en cadence de la production de l'A320 à 60 exemplaires par mois en 2019, selon le constructeur.

"Problèmes de jeunesse"

"2016 est l'année la plus exigeante que j'ai jamais connue", a déclaré Didier Evrard, directeur des programmes d'Airbus. "Nous avons passé quelques nuits blanches mais ça n'a pas duré trop longtemps", a plaisanté Klaus Roewe, responsable du programme A320, à propos des problèmes de l'A320 Neo qualifiés de "problèmes de jeunesse" par le constructeur.

Sonia Wolf

Mardi 31 Mai 2016



Lu 132 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse