Algérie : les négociations avancent sur Renault et Total


Les négociations en cours pour l'installation d'usines Renault et Total en Algérie, "avancent de manière significative", selon Jean-Pierre Raffarin.


© Siemens
© Siemens
En Algérie, les négociations avancent sur Renault et Total, a déclaré dimanche 25 novembre à Alger l'ancien Premier ministre français Jean-Pierre Raffarin, précisant que ces dossiers phare de la coopération algéro-française "ne sont pas encore finalisés". M. Raffarin, chargé par l'ex-président Nicolas Sarkozy de renforcer les liens économiques avec Alger, a été reconduit par le président français François Hollande dans sa mission pour un an. Il s'exprimait à l'issue d'un entretien avec le ministre algérien de l'Industrie, de la PME et de la Promotion des investissements, Cherif Rahmani.

Une usine de vapocraquage d'éthane

Un accord-cadre pour la réalisation d'une usine Renault en Algérie a été signé le 25 mai après quinze mois de négociations. Reste à mettre sur pieds une joint-venture entre le constructeur français et son partenaire algérien pour la production dans un premier temps de 75.000 voitures par an sur un site proche d'Oran.
De son côté, Total négocie une usine de vapocraquage d'éthane à Arzew, près d'Oran également, avec le groupe pétrolier public Sonatrach. "Les discussions actuellement portent sur le prix de l'éthane qui sera livré par Sonatrach à Total", a déclaré Vincent Dutel, un responsable de Total Algérie. Selon M. Dutel, Total a accepté la proposition du groupe algérien de se faire livrer l'éthane à Hassi R'mel, principal champ gazier de l'Algérie dans le Sud du pays, au lieu d'Arzew, où sera implantée la future usine de vapocraquage. Les discussions entre les deux groupes butaient sur cette question. "À partir d'aujourd'hui, je pense à un second souffle dans nos relations qui sera confirmé lors du sommet entre les deux chefs d’États" en décembre, a ajouté M. Rahmani à moins d'un mois de la visite de M. Hollande en Algérie. L'Algérie est l'un des partenaires privilégiés de la France en Méditerranée, mais les relations entre Paris et son ancienne colonie traversent régulièrement des périodes de tension.

AFP

Mardi 27 Novembre 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse