AnsaldoBreda a creusé ses pertes en 2013


La société de matériel ferroviaire AnsaldoBreda a creusé sa perte opérationnelle en 2013 et sera prochainement "déconsolidée", a indiqué jeudi 20 mars sa maison mère, le groupe italien d'aéronautique et de défense Finmeccanica.


Les commandes d'AnsaldoBreda ont reculé de 50,9 % © Finmeccanica
Les commandes d'AnsaldoBreda ont reculé de 50,9 % © Finmeccanica
La perte opérationnelle d'AnsaldoBreda s'est creusée à 227 millions d'euros en 2013, contre 160 millions d'euros la précédente, selon Finmeccanica. Les commandes ont reculé de 50,9 % à 384 millions d'euros.

AnsaldoBreda sera cédé

AnsaldoBreda devrait continuer en 2014 "de peser sensiblement sur la performance générale du groupe, en particulier sur sa génération de caisse" de sa maison mère, avait-elle indiqué mercredi 19 mars lors de la publication de ses résultats annuels. Finmeccanica a fait part mercredi de son intention de "déconsolider" ses activités de transports, qui outre AnsaldoBreda comprennent la société Ansaldo STS.
Le groupe, qui est détenu à hauteur de 30,2 % par le Trésor, a reçu le soutien du gouvernement italien : les ministres de l'Économie, Pier Carlo Padoan, et du Développement économique, Federica Guidi, ont indiqué "approuver le plan stratégique de Finmeccanica qui prévoit le recentrage du groupe sur le secteur de l'aérospatiale, de la défense et de la sécurité". "La déconsolidation des activités de transport décidée par Finmeccanica représente un élément essentiel pour le succès de ce plan", soulignent-ils, alors que les syndicats dénoncent les projets de Finmeccanica. Ce soutien du principal actionnaire est "très important", a jugé l'administrateur délégué, Alessandro Pansa, jeudi 20 mars. Le dirigeant ne s'est pas prononcé sur un calendrier, mais s'est dit "confiant" de parvenir à "des résultats en des temps réalistes".
Parmi les principaux déboires d'AnsaldoBreda figure l'annulation l'an dernier d'une commande de 19 trains à grande vitesse par les chemins de fer néerlandais et belges en raison de problèmes de fiabilité. Un accord a été conclu cette semaine avec la compagnie nationale de chemins de fer néerlandaise NS, qui prévoit le remboursement de 125 millions d'euros à NS et la restitution des trains au groupe italien.

AFP

Vendredi 21 Mars 2014



Lu 104 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse