CNPC veut racheter la participation de Total dans Wepec


Le géant énergétique chinois CNPC a annoncé jeudi 3 juillet être en discussions avec le français Total pour lui racheter potentiellement les parts qu'il possède dans une raffinerie du Nord-Est de la Chine.


La raffinerie Wepec (West Pacific Petrochemical Company) © Wepec
La raffinerie Wepec (West Pacific Petrochemical Company) © Wepec
CNPC est en discussions avec Total pour lui racheter sa participation dans une raffinerie chinoise. Wang Donjin, président de PetroChina - entité cotée du groupe public chinois -, a rencontré mardi 1er juillet un vice-président de Total, et "les deux parties ont échangé leurs vues sur des projets "upstream" (production en amont) en Chine et à l'étranger ainsi que sur un transfert des parts dans la raffinerie Wepec", a indiqué CNPC. Wepec (West Pacific Petrochemical Company), basée dans la métropole portuaire de Dalian, a débuté ses opérations en 1996 après un investissement initial de 1,01 milliard de dollars. Première raffinerie chinoise à avoir accueilli des capitaux étrangers, le site est doté d'une capacité de raffinage de 10 millions de tonnes de brut par an, soit environ 200.000 barils par jour (bpj). Aux côtés de CNPC, de Sinochem - premier groupe chimique chinois - et du gouvernement de Dalian, Total possède 22,4 % de Wepec. Ces discussions interviennent à un moment où d'autres groupes énergétiques étrangers revoient à la baisse leurs engagements et projets en Chine, où le secteur pétrolier demeure extrêmement régulé et dominé par les mastodontes nationaux.

Cession de Totalgaz à UGI

En parallèle, Total est également entré en négociations exclusives avec l'américain UGI, propriétaire d'Antargaz, pour lui céder sa filiale de distribution de butane et propane Totalgaz. Total avait admis fin avril qu'il menait une réflexion sur les "options stratégiques" de sa filiale de commercialisation de gaz de pétrole liquéfié (GPL), c'est-à-dire le gaz liquide qui alimente les citernes ou les bouteilles vendues dans le commerce, dans un contexte de marché difficile pour cette activité, très dépendante des conditions météo et soumise à forte concurrence.

AFP

Jeudi 3 Juillet 2014



Lu 126 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse