Contargo se diversifie dans le ferroviaire


Spécialiste du transport de conteneurs fluviaux, la société allemande développe son offre ferroviaire dans la région franco-germano-suisse autour de Bâle.


© Contargo
© Contargo
Suite au rachat par sa maison-mère Rhenus des activités européennes de Wincanton, le groupe Contargo s’est réorganisé en entités régionales l’an dernier. La zone du Rhin supérieur est desservie par Contargo Oberrhein qui couvre les sites de Bâle, de Weil-am-Rhein (Allemagne) et d’Alsace. "Il en résulte des synergies transfrontalières dans un espace géographique restreint", se félicite Jean-Marc Sabetta, le dirigeant de Contargo Sarl (huit salariés) qui coiffe les activités exercées depuis les ports de Mulhouse-Ottmarsheim, Colmar et Strasbourg.
Marque d’identité du groupe, le fluvial reste un pilier avec 20.500 EVP transportés depuis l’Alsace l’an dernier pour des clients comme PSA (pièces détachées pour sa joint-venture avec Dongfeng en Chine), Constellium (aluminium) ou l’industrie chimique (Rhodia-Solvay, etc.). Mais l’activité subit les conséquences de la crise économique, particulièrement à Mulhouse-Ottmarsheim.

Relié aux grands ports du Nord

Dès lors, Contargo mise de plus en plus sur le ferroviaire. Dans la région du Rhin supérieur, il dispose pour cela d’une offre spécifique depuis deux ans : le Basel Multimodal Express (BME). Un train de 84 EVP de capacité assure la liaison entre Bâle et le terminal Contargo à Emmerich à la frontière germano-néerlandaise, porte d’entrée vers le delta du Rhin. Le pré-acheminement jusqu’à Bâle s’opère par route, tandis que la dernière partie de liaison utilise la barge pour rejoindre Rotterdam et Anvers. "Le BME peut ainsi desservir tous les terminaux fluviaux des deux grands ports de la mer du Nord", relève Jean-Marc Sabetta. La liaison est assurée à raison de deux navettes minimum par semaine, voire trois quand la demande le justifie. Elle a été lancée dans la foulée de l’accident du Waldhof qui paralysait la navigation rhénane. Elle a apporté la solution de remplacement à des clients qui depuis, sont restés au ferroviaire.
Autre offre, l’Erasmus Shuttle, cette fois-ci en apport de volumes à cette navette assurée par le suisse IMS Rail. Contargo commercialise l’offre depuis octobre dernier pour des trajets entre Weil-am-Rhein et Rotterdam.

Christian Robischon

Vendredi 29 Mars 2013





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse