Début de la production du projet de GNL de Gorgon


Le géant énergétique américain Chevron a commencé à produire du gaz naturel liquéfié sur le site australien de Gorgon, adossé à l'un des plus grands gisements gaziers au monde.


© SNC Lavalin
© SNC Lavalin
Chevron a débuté la production du méga-projet de gaz naturel liquéfié (GNL) de Gorgon, en Australie. Lancé en 2009 au large des côtes Nord-Ouest de l'Australie, le projet gazier de Gorgon a coûté 52 milliards de dollars et été affecté par de nombreux retards. Chevron a annoncé que le premier méthanier devrait appareiller la semaine prochaine.
L'Australie, qui compte plusieurs autres usines de production de GNL, a l'ambition de supplanter en 2020 le Qatar en tant que premier producteur au monde de GNL. "Les fondamentaux à long terme du GNL sont attrayants, en particulier dans la zone Asie-Pacifique, et cette étape est importante pour tous ceux qui sont impliqués", a déclaré le PDG de Chevron, John Watson. Compte tenu de sa croissance, l'Asie-Pacifique a d'énormes besoins d'importation de GNL et l'Australie voisine est dans une position idéale pour devenir une plateforme d'exportation de GNL répondant à ces besoins.
Le projet Gorgon est une coentreprise entre Chevron (47,3 %), Shell (25 %), ExxonMobil (25 %) et les japonais Osaka Gas, Tokyo Gas et Chubu Electric Power. Ce projet est destiné au marché asiatique. La Chine, le Japon, l'Inde et la Corée du Sud ont déjà signé des contrats d'approvisionnement. Le gaz provient de gigantesques gisements offshores. Ses installations sont construites sur l'île de Barrow, à une cinquantaine de kilomètres des côtes australiennes.
Le GNL est du gaz naturel liquéfié à très basse température pour pouvoir être transporté par navires. A l'état liquide, le gaz naturel prend en outre beaucoup moins de volume. Il est ensuite regazéifié pour être injecté dans les réseaux sur place. Ce marché s'envole car le GNL permet aux grands consommateurs de gaz naturel de diversifier leurs sources d'approvisionnement, autrefois dictées par le tracé des gazoducs les reliant aux pays producteurs.

AFP

Mardi 8 Mars 2016



Lu 161 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse