Essais "concluants" pour l'hydrolienne de DCNS en Bretagne



L'hydrolienne de DCNS installée au large de Paimpol © DCNS
L'hydrolienne de DCNS installée au large de Paimpol © DCNS

La première hydrolienne en opération de DCNS, qui avait connu des débuts compliqués, a terminé quatre mois supplémentaires d'essais sous-marins "concluants" au large de Paimpol (Côtes d'Armor), a annoncé le groupe français de construction navale.
L'"Arcouest", une turbine sous-marine de 16 mètres de diamètre pouvant produire de l'électricité grâce à l'action des courants, "a tourné au total 1.500 heures en continu, contre 500 heures initialement attendues", indique DCNS. "Ces essais concluants", réalisés à 40 mètres de profondeur, "ont permis de démontrer les performances de l'hydrolienne en termes de rendement et de fonctionnement", assure le groupe, qui a pris le contrôle d'Openhydro, le concepteur irlandais de la machine.
L'énorme turbine de 850 tonnes avait déjà été immergée pour une première phase d'essais d'octobre 2011 à janvier 2012 sur le site de Paimpol-Bréhat, afin de tester son fonctionnement en conditions réelles. Les résultats avaient été jugés "très encourageants" par EDF, qui mène un projet de parc pilote de quatre hydroliennes sur le site de Paimpol, destiné à devenir le premier du genre en France. L'hydrolienne avait ensuite connu un incident en septembre 2012, en coulant au fond de la rade de Brest après qu'un treuil de levage a lâché. Elle n'avait pu être remontée que fin mars 2013.
Depuis, le gouvernement a lancé un appel à projets pour des parcs pilotes d'hydroliennes en France, lors d'une visite du président, François Hollande, à Cherbourg en septembre 2013. Trois ou quatre fermes, comprenant chacune 5 à 10 hydroliennes, doivent être implantées sur deux sites: le raz Blanchard, au large du Cotentin, et le passage du Fromveur, au large du Finistère.
Chacune des fermes sera subventionnée par l'État à hauteur de 30 millions d'euros et le tarif d'achat de l'électricité produite sera fixé à 173 euros par mégawattheure. Les premières mises en service sont prévues pour 2016.


AFP

Vendredi 11 Avril 2014



Lu 254 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse