Goldsmith s'intéresse aux raffineries de Petroplus


Le fonds d'investissement Goldsmith Group a annoncé jeudi 2 février son intérêt pour les raffineries du groupe helvétique Petroplus en faillite, avec l'objectif annoncé de vouloir éviter un ralentissement supplémentaire des cinq sites européens du raffineur suisse.


© Petroplus
© Petroplus
Selon le fonds, qui est spécialisé dans la reprise de sociétés en difficultés, "l'activité de raffinage de Petroplus en Allemagne, au Royaume-Uni et en Suisse, mais aussi en France et en Belgique est solide et intéressante malgré les difficultés actuelles". Le fonds, dirigé par l'Allemand Clemens Vedder, est d'ores et déjà en contact avec l'administrateur des faillites en Allemagne, en Grande-Bretagne ainsi qu'en Suisse et a "déclaré son intention de rachat". L'objectif affiché de Goldsmith Group, qui n'a pas précisé le prix d'une éventuelle transaction, et des parties prenantes des négociations est d'"éviter un ralentissement supplémentaire de l'activité des raffineries". Un porte-parole du syndicat suisse Unia a indiqué avoir pris connaissance de l'intérêt du fonds, mais a souligné que d'une manière générale Unia revendiquait "une reprise avec des conditions de travail et de salaires identiques".
Le PDG du groupe d'investissement suisse Klesch, déjà candidat à la reprise du site français de Petit-Couronne, s'était de son côté déclaré mercredi 1er février intéressé par deux autres raffineries du groupe Petroplus en faillite, en Angleterre et en Allemagne. Gary Klesch, qui dirige le groupe du même nom, a déclaré mercredi pouvoir "alimenter sans problème" en pétrole le site de Petit-Couronne et n'avoir "aucun problème" de débouchés. L'homme d'affaires, qui a monté un groupe actif dans les matières premières et l'industrie réalisant selon ses dires plus de 5 milliards de dollars (3,8 milliards d'euros) de chiffre d'affaires, a ajouté qu'une reprise de Petit-Couronne serait "un défi". "C'est une raffinerie où on n'a pas suffisamment investi depuis dix ans, je serais prêt à l'acheter, sous certaines conditions, à y investir de l'argent et sauver des emplois", avait-il récemment indiqué.

André Lehmann

Vendredi 3 Février 2012


Tags : petroplus



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse