L'Iran et la Chine veulent établir des relations stratégiques


L'Iran et la Chine ont décidé d'établir des relations stratégiques à long terme, ont déclaré les deux pays à l'occasion de la visite à Téhéran du dirigeant chinois Xi Jinping.


Chine et Iran veulent "porter le niveau des relations à 600 milliards de dollars" © Port of Chabahar
Chine et Iran veulent "porter le niveau des relations à 600 milliards de dollars" © Port of Chabahar
La visite de Xi Jinping, la première d'un président chinois en Iran depuis quatorze ans, intervient une semaine après le début de la mise en œuvre de l'accord nucléaire conclu entre l'Iran et les grandes puissances, dont la Chine, qui prévoit la levée d'une partie des sanctions internationales contre Téhéran.
Ces dernières années, la Chine a maintenu des liens économiques et commerciaux étroits avec l'Iran, mais la fin des sanctions va permettre de donner un coup de fouet à ces relations. "Nous avons discuté aujourd'hui des relations stratégiques entre les deux pays et de la rédaction d'un document élargi [de coopération] sur vingt-cinq ans", a déclaré le président iranien Hassan Rohani. Les deux responsables ont également évoqué le projet de "porter le niveau des relations [économiques] à un niveau de 600 milliards de dollars dans dix ans".

Premier client du pétrole iranien

La Chine est un important partenaire de l'Iran. Pékin est le premier client du pétrole iranien et les échanges commerciaux entre les deux pays ont atteint 52 milliards de dollars en 2014. Selon les médias iraniens, 36 % du commerce extérieur de l'Iran s'effectue avec la Chine.
Au total, dix-sept documents, notamment pour la coopération dans le domaine nucléaire, ont été signés lors de cette visite. "Nous avons une large entente dans tous les domaines, les relations bilatérales, les questions régionales et internationales, et nous avons décidé de construire des relations sur la base d'une partenariat (...) stratégique", a déclaré le président chinois.
Accompagné par trois vice-Premiers ministres et six ministres, le président chinois a également emmené avec lui une importante délégation d'acteurs économiques.
Le 21 janvier en Égypte, dans le cadre d'une tournée régionale, Xi Jinping avait promis une enveloppe de 55 milliards de dollars en prêts et investissements pour le Moyen-Orient, où la Chine veut également renforcer sa présence économique.

AFP

Lundi 25 Janvier 2016



Lu 176 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Novembre 2016 - 13:54 Nigeria : négociations entre gouvernement et rebelles €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse