"L’intralogistique au service de la performance" à la matinale de l’Aslog


Hormis 45 étudiants de l’IUT Lumière Lyon II du DUT de gestion logistique et transport, de nombreux logisticiens ont assisté récemment, à l’École centrale de Lyon, à la matinale de l’Aslog, soutenue par le Pil’es et EOL, et placée sous le thème de "l’intralogistique au service de la performance".


Le droïde de la société Twinswheel dans les rues de Lyon © Twinswheel
Le droïde de la société Twinswheel dans les rues de Lyon © Twinswheel
Selon certaines études, dans dix ans, 40 % des entreprises d’aujourd’hui auront disparu et, dans vingt ans, 50 % des emplois actuels également. Autant dire que, pour durer, il s’agit de ne pas rater des virages cruciaux et de savoir prendre en compte les ruptures fréquentes et brutales, les changements d’habitudes de vie et de consommation qui remettent en question l’économie traditionnelle. "Il ne faut pas avoir peur de détruire ce qu’on a créé", estime ainsi Jean-Michel Guarneri, de l’Aslog, parlant de l’intralogistique comme du "poumon logistique de la supply chain".

Robolution

La prestation de Vincent Talon a été particulièrement remarquée avec la présentation en avant-première mondiale du robot de livraison de petits colis qu’il a conçu avec son frère jumeau, Benjamin Talon, donnant ainsi naissance à la start-up Twinswheel. Au cœur de la problématique du dernier kilomètre qui génère embouteillages, pollution et éventuels accidents, les deux ingénieurs, adeptes de la "robolution de la logistique du dernier kilomètre", ont conçu avec des sous-traitants rhônalpins ce droïde fiable et sécurisé qui devrait diviser par deux le coût de la livraison du dernier kilomètre. En 2017, les premières ventes en sites fermés pourraient avoir lieu, des expérimentations avec La Poste et le groupe Boulanger devraient démarrer (logisticiens bienvenus !). En 2019, il devrait être visible dans la rue, après des améliorations lui donnant de plus en plus d’autonomie pour franchir des obstacles ou monter quelques marches par exemple.

"L’intralogistique, le poumon logistique de la supply chain"


Renaud Lecacheux, responsable du bureau d’études de Rhenus Logistics, et Olivier Rochet, directeur général de Scallog, ont évoqué la solution mise en place après la demande d’un leader français de la lingerie de rapatrier ses activités (7.000 références pour deux marques) d’Espagne sur le site de Rhenus à Gretz avec un picking entièrement revu (suppression de déplacements, recherche plus aisée des produits dans les étagères…) et le recours à quinze robots destinés à traiter les faibles rotations. Les palettes sont entièrement préparées dès l’entrepôt, ce qui évite des pertes de qualité lors de la mise en rayon.
Les propos des responsables d’Actemium, intégrateur et fabricant, marque Industrie de Vinci Energie, qui a accompagné son client Spartoo avec une solution RFID en intralogistique, ceux de Grégory Besson, responsable supply chain pour Vente-Privée, qui a présenté le projet de mécanisation de la "Mission 24" pour expédier les produits en 24 heures, ou encore le témoignage de Jean-Marc Heilig, de la société allemande Witron avec son client E. Leclerc, ont montré que les entrepôts ont besoin d’améliorer la qualité de service et les coûts et que des solutions variées existent. Par ailleurs, les sociétés Actemium et Witron recherchent des gestionnaires de projets.
Robotisation, mécanisation, convoyeurs "intelligents", automatisation et mutualisation renforcée ont été les maîtres-mots de cette matinale axée sur l’anticipation de l’évolution des flux logistiques et les systèmes adaptés à diverses situations rencontrées dans des entrepôts et usines logistiques.

Annick Béroud

Mardi 27 Septembre 2016



Lu 377 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse