La Finlande et l'Estonie vont construire deux terminaux de GNL


La Finlande et l'Estonie ont trouvé un accord sur le projet de construction de deux terminaux de gaz naturel liquéfié et sur la construction d'un gazoduc reliant les deux pays.


© Gasum
© Gasum
La Finlande et l'Estonie se sont accordés lundi 17 novembre sur la construction de deux terminaux de gaz naturel liquéfié. Le Premier ministre finlandais, Alexander Stubb, et son homologue estonien, Taavi Roivas, ont annoncé la construction d'un terminal "régional" en Finlande et d'un terminal "plus petit" en Estonie. Depuis plus de deux ans, les deux pays n'arrivaient pas à trouver d'accord sur la localisation du terminal principal. "C'est une décision très importante pour la Finlande et pour l'Estonie du point de vue de la sécurité énergétique", a indiqué Alexander Stubb. "Cet accord signifie que la Finlande et l'Estonie vont être davantage indépendantes dans leur approvisionnement énergétique", a ajouté Taavi Roivas.

Le gazoduc Balticconnector sera prêt en 2019

Les deux pays espèrent une participation financière de l'UE à ce projet, dont le prix précis n'est pas encore connu mais qui pourrait s’élever, selon Alexander Stubb, jusqu'à un demi-milliard d'euros. "Nous croyons que l'UE participera au financement du gazoduc à hauteur d'environ 75 %", a précisé Alexander Stubb. Le projet prévoit que le gazoduc, nommé Balticconnector, soit prêt vers 2019.
"En développant les infrastructures de la région Baltique, il devrait donner à la Finlande et aux pays baltes l'accès à des ressources de gaz souterraines en Lettonie", a indiqué le gouvernement finlandais. La Lituanie a accueilli en octobre le méthanier "Independence", un terminal flottant de gaz naturel liquéfié, dont l'objectif est de briser le monopole du géant gazier russe Gazprom dans les trois pays baltes. La Finlande importe la totalité de son gaz depuis la Russie, mais le gaz représente moins de 10 % de la palette énergétique finlandaise. La situation tendue avec la Russie liée à la crise ukrainienne n'est pas le moteur de ce projet, mais y participe, a reconnu Alexander Stubb. "Nous considérons notre politique énergétique dans une perspective beaucoup plus longue", a-t-il indiqué.

AFP

Mardi 18 Novembre 2014



Lu 91 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse