La Normandie, tête de pont de l’éolien marin ?


À quelques jours de la décision de l’État sur l’appel d’offres relatif à l’implantation de 3.000 MW éoliens au large des côtes françaises (10 milliards d’euros), les candidats affichent une dernière fois leurs atouts.


© Éric Houri
© Éric Houri
Ce 26 mars, c’est au Havre que se sont réunis autour du maire, Édouard Philippe, les représentants du consortium GDF Suez-Vinci-CDC Infrastructure et leur partenaire Areva. «Nous sommes le seul consortium à bénéficier d’un retour d’expériences sur l’éolien offshore», a tenu à souligner Gérard Mestrallet, président-directeur général de GDF Suez, leader de l’éolien en France, marquant ainsi la différence avec le consortium mené par EDF Énergies nouvelles (dans lequel figure l’industriel Alstom). Luc Oursel, président du Directoire d’Areva, pour qui le projet normand constitue "le nec plus ultra du schéma industriel", a rappelé les huit années d’avance d’Areva dans le domaine de l’éolien. Soulignant les atouts normands en termes d’équipements portuaires et maritimes, de logistique et de formation, il a affiché l’ambition de son groupe et des partenaires : «notre objectif n’est pas limité à l’appel d’offres ; il s’agit de créer la tête de pont de la filière éolienne en France qui nous permettra de voir loin». Au-delà des quelque 370 éoliennes qui seraient implantées au large de Courseulles, Fécamp et Dieppe, c’est en effet vers l’export que se tournerait Areva, notamment vers la Grande-Bretagne dont l’ambitieux projet est de produire 30 GW.
Pour mener à bien son projet, Areva prévoit la construction au Havre de deux usines de fabrication de pâles et d’assemblage de nacelles (abritant notamment un bac d’essais unique au monde) ; Vinci pourrait également établir sur la zone industrielle havraise une usine pour la construction des fondations. L’activité générerait la création de 6.000 emplois et les PME locales pourraient se voir confier 20 % de la valeur du contrat.

Marie Héron

Mardi 27 Mars 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse