La SNCF va étudier une demande d'ouverture de ses données



© RFF/ Jean-Jacques D’Angelo
© RFF/ Jean-Jacques D’Angelo
La SNCF va étudier la demande d'une association d'usagers qui lui a remis mardi 27 août une pétition signée par plus de 10.000 personnes pour réclamer l'ouverture de ses données internes, après la catastrophe de Brétigny-sur-Orge. "Nous allons dans le cadre de notre programme "open data" étudier les propositions" qui nous ont été faites, a déclaré Patrick Ropert, le directeur de la communication du groupe. Il a estimé que cette demande "contribuerait" à la réflexion de la SNCF sur l'open data, c'est-à-dire la mise à la disposition du grand public de données internes à une entreprise ou à une administration. Patrick Ropert a rappelé que l'opérateur public était "l'un des premiers groupes français à s'être engagé dans une démarche d'"open data" en décembre 2011".
À l'origine de la pétition, l'Association des voyageurs usagers des chemins de fer (Avuc) s'est elle dite déçue à l'issue de la réunion, regrettant notamment l'absence de calendrier. "Nous sommes déçus par le peu de résultat de la rencontre", a déclaré son porte-parole, Willy Colin. Il a précisé que son association continuerait de militer en faveur de la mise à disposition de ces données. "Les voyageurs veulent savoir avec quoi ils roulent et sur quoi ils roulent", avait-il indiqué avant d'être reçu par le directeur de la sécurité de la SNCF, Alain Krakovitch.
L'association a lancé cette pétition le 19 juillet, une semaine après l'accident ferroviaire du train Paris-Limoges en gare de Brétigny-sur-Orge. Le document, adressé à la SNCF, à Réseau ferré de France (RFF) et au ministère des Transports, a recueilli plus de 10.000 signatures sur le site www.change.org. Les signataires réclament la publication des données du système ferroviaire sur une plate-forme accessible au grand public. La SNCF possède déjà un site, www.data.sncf.com, où l'usager peut notamment vérifier la ponctualité ou les retards des trains. L'initiative ne suffit pas à satisfaire l'Avuc, qui réclame la publication de données détaillées, relatives aux équipements (âge et entretien des caténaires, voies, ballast, aiguillages...) et au matériel roulant (date de mise en service, état d'entretien, date de sortie du parc...).

AFP

Mercredi 28 Août 2013



Lu 166 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse