Le chantier Seine et Manche inaugure un dock flottant "vert" à Fécamp


Installé à Fécamp depuis deux ans et demi par le cabinet d’architecture navale Lebéfaude, le chantier Seine et Manche a lancé, le 16 juin, sa cinquième et sa plus grosse unité, un dock flottant écologique.


Wandrille Le Béfaude devant le dock-flottant construit par Seine & Manche © Eric Houri
Wandrille Le Béfaude devant le dock-flottant construit par Seine & Manche © Eric Houri
Les clients du port attendent un slipway permettant le lancement d’unités jusqu’à 110 mètres de long mais un litige oppose le donneur d’ordres du lot de génie civil, le conseil général de Seine-Maritime, au groupe Bouygues, attributaire du marché. Aussi pour mettre à l’eau le "Viracocha", dock flottant de 42 mètres sur 11,40 mètres commandé par l’armement francilien Boat Enterprise, les dirigeants de Seine et Manche ont eu recours à un procédé rarement utilisé en France : le lancement par le travers. "Le "Viracocha", prototype écologique et très automatisé sur lequel nous travaillons depuis quatre ans, se déplacera sur tout l’axe Seine, au plus près des clients grâce à deux pieux d’ancrage, et au service de l’habitat fluvial. Il aura trois missions : les mises en conformité, expertises et petits carénages", expose Fabien Blanchet, patron du holding EIFB qui chapeaute Boat Enterprise et Boat Express, entreprise de transport fluvial.

Trois autres commandes en cours

Cette cinquième coque livrée par le chantier fécampois (30 salariés) est de loin sa plus imposante. Elle sera suivie dans les prochains mois par trois autres commandes. D’abord une deuxième maison flottante pour le pont de Neuilly (20 mètres sur 6). Puis la "Belle Dauphine", un yacht de luxe fluvio-maritime (15 mètres sur 4) destiné à la location et capable d’accueillir jusqu'à douze passagers. Et enfin, une deuxième unité pour Boat Enterprise, le "Picchu". Ce "micro-pousseur fluvial" sera très économe en énergie et dépourvu de logements pour permettre à l’équipage de regagner ses pénates chaque soir, une rareté dans le monde fluvial. "Il sera adapté à tous types de barge et servira si besoin aux déplacements du "Viracocha"", précise Fabien Blanchet.
Richard Goasguen

Vincent Rogé

Mardi 17 Juin 2014



Lu 872 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse