Le nombre de raffineries françaises divisé par deux en trente ans



© Franck André
© Franck André
La France ne compte plus qu'une dizaine de raffineries en activité, dont celle de Petroplus à Petit-Couronne (Seine-Maritime), menacée de fermeture. Elle en possédait plus du double au début des années 80, conséquence notamment de la chute de la consommation française de carburants. Par ordre de taille décroissante, on compte encore la raffinerie de Normandie du groupe Total à Gonfreville-L'Orcher (Seine-Maritime) d'une capacité de 16,4 Mt par an, Esso (groupe ExxonMobil) à Port Jérôme-Gravenchon (Seine-Maritime), Total à Donges (Loire-Atlantique), Ineos à Lavéra (Bouches-du-Rhône), Total à La Mède (Bouches-du-Rhône), Petroplus à Petit-Couronne (Seine-Maritime), Esso à Fos (Bouches-du-Rhône), Total à Feyzin (Rhône), Total à Grandpuits (Seine-et-Marne) et la raffinerie des Antilles à Fort-de-France (Martinique), qui appartient à Total, Rubis et d'autres actionnaires, d'une capacité de 0,8 Mt par an.
Celle du groupe américain LyondellBasell à Berre-l'Étang (Bouches-du Rhône), d'une capacité de 6,3 Mt par an, est en sommeil depuis janvier 2012, en attendant un hypothétique repreneur. Le groupe s'est donné jusqu'à fin 2013 pour en trouver un, faute de quoi elle devrait être définitivement arrêtée. Le ministère du Redressement productif a affirmé en novembre que le groupe pétrolier indonésien Pertamina avait manifesté son intérêt pour le site.
Récemment, Total a arrêté en 2010 la raffinerie des Flandres, près de Dunkerque (Nord), d'une capacité de 6,7 Mt par an, la dernière à avoir été construite en France (mise en service en 1974). Quant à la raffinerie Petroplus de Reichstett (Bas-Rhin), elle a été arrêtée en avril 2011. Construite en 1963, et d'une capacité de 4 Mt par an, elle avait été rachetée en 2008 par le raffineur helvétique au groupe Shell. La partie stockage du site a été reprise fin janvier 2013 par Rubis.

AFP

Lundi 4 Février 2013





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse