Les multiples facettes de l’inspection du fret


Appelées à garantir l’intégrité d’une marchandise à un point donné de la chaîne logistique ou sur sa globalité, les missions d’inspection et de contrôle se développent à travers le monde. À l’initiative conjointe du Propeller Club de Paris et du Cercle du conteneur, General Control en a dessiné les contours lors d’une récente réunion.


© Douanes
© Douanes
Associée à la nature des marchandises, une transaction commerciale se définit selon «une quantité ou un volume, une qualité et une valeur», rappelle Abderrahmane Malki. Ces fondamentaux sont au cœur des missions des sociétés de contrôle et d’inspection. Elles sont devenues incontournables «avec le développement des échanges mondiaux, le renforcement de la réglementation et des standards en matière de sécurité et d’environnement, ou l’essor des besoins d’inspection dans les pays émergents.

«Du standard au sur-mesure»



La mondialisation s’accompagne en outre d’une complexité croissante au regard des procédures à respecter et de l’augmentation du nombre d’intervenants», constate le directeur général de General Control. «Intégrité, compétence, indépendance et confidentialité» sont du coup les valeurs défendues par une profession soumise à des normes internationales. «L’Iso 17020 et 17024 couvrent ainsi l’ensemble de nos activités complétées de normes transversales de management comme l’Iso 9001, et spécifiques selon la nature des inspections».

Différents types d'inspections

Spécialisée dans une filière ou dans plusieurs à l’image de General Control ou de SGS et Bureau Veritas, les deux leaders mondiaux du marché de l’inspection, les types d’intervention sont variés. «L’inspection simple par exemple consiste à s’assurer des quantités embarquées ou débarquées à bord des navires ainsi que des conditions de transport. Ce contrôle peut être visuel ou poussé via une pesée sur bascule ou un calcul réalisé en silo. L’inspecteur peut aussi procéder à une pesée hydrostatique appelée Draft survey».

Abderrahmane Malki, directeur général de General Control © General Control
Abderrahmane Malki, directeur général de General Control © General Control
Pour protéger le fret des risques de contamination ou autres facteurs d’altération, l’inspection peut être complétée d’un contrôle sur la propreté des cales et leur aptitude à recevoir les marchandises. Plus complexes sont les interventions avant embarquement dans le cadre de contrats gouvernementaux. «Réalisées pour le compte de gouvernements ou d’organisations gouvernementales, elles imposent en sus d’un contrôle qualité, une vérification de la valeur en douane et de la classification douanière des produits». Infinie ou presque, la liste des interventions comprend aussi une série de contrôles spécifiques tels que la qualité des produits selon les réglementations en vigueur avec l’aide de laboratoires, ou le contrôle par manipulation (cas des jouets, par exemple). La garantie FOG (Full Outturn Guarantee, garantie de poids) va plus loin : «La société d’inspection s’engage alors sur une quantité et à rembourser les différences de poids constatées. Pour ce faire, elle est amenée à garantir la bonne exécution de l’ensemble des opérations de transport jusqu’à destination. Un inspecteur est alors désigné à chaque rupture de charge, un suivi de bout en bout appliqué pour l’envoi d’aides alimentaires par exemple». Autre prestation atypique : la Tierce détention. «Les marchandises sont mises en gage en faveur de l’établissement financier pour sécuriser une facilité de crédit qu’il accorde à son client. La société d’inspection s’engage alors à sécuriser physiquement le fret pour le compte de l’établissement, à émettre les reçus d’entrepôt pour la quantité réceptionnée, et à gérer le stock jusqu’à la relâche des marchandises».

Érick Demangeon

Vendredi 7 Octobre 2011





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse