Lyon-Turin : des parlementaires italiens se joignent à la plainte française


Dix-huit parlementaires italiens soutiennent la plainte contre la LGV Lyon-Turin pour divulgation du montant estimé de certains travaux avant l'appel d'offres.


© RFF Philippe Giraud
© RFF Philippe Giraud
Dix-huit députés et sénateurs italiens se sont joints à une plainte déposée en avril par les opposants français au projet de ligne à grande vitesse (LGV) Lyon-Turin. Dans une lettre adressée au parquet de Paris, les douze députés et six sénateurs signataires déplorent la divulgation dans la presse italienne du "montant attendu de la réponse à l'appel à concurrence pour un marché public", en l'occurrence une galerie de reconnaissance du tunnel international, huit mois avant l'appel d'offres.
Cette divulgation est "contraire à la loi, à l'intérêt public et de nature à nuire à une concurrence loyale entre les opérateurs économiques", écrivent-ils.

L'annulation de l'appel d'offres visée

Deux articles avaient été publiés dans des médias italiens, en avril 2012, lors de la présentation de l'ouvrage au ministère italien des Infrastructures, faisant mention d'un coût estimé à 450 millions d'euros. Puis le 22 décembre 2012 avait été diffusé l'appel d'offres de cette descenderie dite de Saint-Matin-la-Porte, qui évaluait les travaux entre 250 et 500 millions d'euros. En avril, quatre opposants à la LGV Lyon-Turin, dont le conseiller régional écologiste de Rhône-Alpes Noël Communod, avaient porté plainte pour les mêmes motifs dans l'espoir d'obtenir l'annulation de l'appel d'offres alors que les travaux doivent débuter en 2014. Pour la société Lyon-Turin ferroviaire (LTF), l'avis de marché publié est "seul à faire foi".
Théoriquement, l'Europe doit financer 40 % des 8,5 milliards d'euros que coûtera la construction d'un tunnel transalpin de 57 kilomètres, soit 3,4 milliards, l'Italie prenant en charge 2,9 milliards et la France 2,2 milliards.

AFP

Mercredi 3 Juillet 2013



Lu 77 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse