Michelin va fermer trois usines en Europe


Sur fond de crise économique et de concurrence accrue sur le marché des pneus de poids lourd, le groupe français Michelin a annoncé une importante réorganisation de ses activités en Europe avec la fermeture de trois usines, hors France, suscitant l'inquiétude des syndicats.


© Michelin
© Michelin
Pressé par la concurrence, Michelin a annoncé mardi 3 novembre qu'il allait fermer trois usines en Europe. D'ici 2016, l'entreprise va fermer son usine de Fossano en Italie et celle de sa filiale Pneu Laurent à Oranienburg en Allemagne, et projette de faire subir le même sort d'ici mi-2018 à son site britannique de Ballymena. Au total, près de 1.500 salariés sont concernés par ces fermetures. Florent Menegaux, directeur général des opérations chez Michelin, explique cette réorganisation par un marché du pneumatique poids lourd qui "a chuté de 25 % depuis 2007 en Europe, en passant de 21 à 16 millions de pneus. Pendant ce temps, la concurrence a progressé avec des ventes de pneus asiatiques qui augmentent de 108 %". Le marché à l'export est aussi "très difficile", ajoute-t-il. "La zone Amérique du Sud connaît une chute très forte, la baisse est assez marquée en Asie du Sud-Est et il y a un ralentissement en Europe orientale".
Le dirigeant insiste sur les nouveaux investissements qu'il prévoit de réaliser parallèlement, comme en Italie où la fermeture de Fossano, qui emploie 400 salariés dans la production de produits semi-finis, est associée à une enveloppe de 180 millions d'euros pour augmenter les volumes de pneus des sites de Cuneo et Alessandria. Au total, 578 personnes sont concernées par la réorganisation des activités dans ce pays d'ici 2020.
En Allemagne, Pneu Laurent, filiale du Groupe Michelin prévoit de fermer d'ici fin 2016 son usine d'Oranienburg (rechapage de pneus poids lourd), qui emploie 180 personnes, et de concentrer l'ensemble de son activité sur son site français d'Avallon.
Au Royaume-Uni, Michelin projette de fermer d'ici mi-2018 l'usine nord-irlandaise de Ballymena (pneus poids lourd), qui compte 860 salariés, invoquant des "coûts de production et d'exploitation trop élevés", selon Florent Menegaux.
En revanche, l'usine écossaise de Dundee et ses 855 salariés, fera l'objet de 69 millions d'euros d'investissement, afin d'augmenter sa production de 30 % d'ici 2020, tandis que 16 millions d'euros seront investis sur le site de anglais Stoke-on-Trent (260 salariés). Ces investissements "entraîneront la création de 110 emplois", assure Michelin.

Julie Chabanas et Adrien De Calan

Mercredi 4 Novembre 2015



Lu 258 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse