Nigeria : des drones contre les vols de pétrole


La Compagnie pétrolière nationale nigériane va utiliser des drones pour surveiller les pétroliers dans ses eaux territoriales et lutter contre les vols de pétrole.


La NNPC envoie des drones pour contrôler la circulation des pétroliers © Nigeria Port Authority
La NNPC envoie des drones pour contrôler la circulation des pétroliers © Nigeria Port Authority
Le Nigeria va utiliser des drones contre les vols de pétrole, a annoncé mardi 1er septembre le directeur général de la Compagnie pétrolière nationale nigériane (NNPC), Ibe Kachikwu. "Nous lançons un ensemble d'actions coordonnées qui comprennent notamment l'envoi de drones pour contrôler la circulation des pétroliers dans nos eaux territoriales", a-t-il affirmé la NNPC. "On étudie de près l'enfer logistique que représente le roulement des effectifs du quai de chargement du pétrole brut des terminaux d'export, pratiquement tous les 90 jours", a-t-il poursuivi. "Nous essayons d'équiper la marine autant qu'il faut, même si elle est déjà très bien pourvue en termes de compétences, mais pas en termes d'équipement de patrouilles dans la zone maritime", a ajouté Ibe Kachikwu. Ces mesures visent à mettre un terme aux vols de pétrole brut et de produits pétroliers dans les huit prochains mois.
La NNPC étudie également des mesures pour inciter les communautés locales à protéger les oléoducs et gazoducs qui sont régulièrement saccagés par des voleurs. "La meilleure sécurité pour ces oléoducs réside dans ces communautés. Nous essayons de les motiver suffisamment pour qu'elles considèrent ces oléoducs comme les leurs", a jouté Ibe Kachikwu. Il a affirmé que si le vol de pétrole restait incontrôlé, cela pourrait avoir des répercussions défavorables et rendre impossible pour la NNPC d'exploiter les quatre raffineries nationales. "La plupart de nos oléoducs sont régulièrement attaqués. Entre juin 2014 et juin 2015, nous avons recensé entre 3.500 et 4.000 attaques contre les oléoducs à travers le pays", a indiqué le directeur de la NNPC.

Des oléoducs constamment piratés

"Ces oléoducs, qui sont censés transporter du brut aux raffineries, sont constamment piratés", a-t-il souligné. Ces trois dernières années, 350 personnes - employés de la NNPC, policiers ou membres des communautés locales - ont été tuées dans le cadre d'activités liées au vol de pétrole, a-t-il poursuivi. Il a assuré que le Nigeria chercherait également le soutien de la communauté internationale, et particulièrement des pays clients de ces cargaisons volées. Les ventes de pétrole représentent 90 % des exportations du Nigeria.

AFP

Mercredi 2 Septembre 2015



Lu 105 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse