Nouvelle étape dans la reconversion de l'ex-raffinerie Petroplus


Le projet de reconversion de l'ex-raffinerie Petroplus de Petit-Couronne, au sud de Rouen, "a franchi une nouvelle étape", qui va permettre le démarrage de l'activité de stockage d'hydrocarbures par Bolloré Energie.


La raffinerie Petroplus comptait 449 salariés au moment de sa fermeture © Éric Houri
La raffinerie Petroplus comptait 449 salariés au moment de sa fermeture © Éric Houri
La reconversion industrielle du site de l'ex-raffinerie Petroplus a démarré il y a plus d'un an avec une opération de déconstruction des installations de la raffinerie menée par le groupe Valgo, spécialisé dans la dépollution. Parallèlement, était prévue une activité de stockage d'hydrocarbures par le groupe Bolloré énergie. C'est cette activité qui va pouvoir débuter.
"La préfète de la région Normandie, préfète de la Seine-Maritime, Nicole Klein, a signé ce jour le transfert de l’autorisation d'exploiter le parc de stockage dit «du Milthuit» à la société Bolloré Énergie", a indiqué vendredi 5 février la préfecture. "Avec ce transfert, la société Bolloré Énergie est maintenant l’exploitant légal de ces installations, avec les obligations en termes de sécurité associées. Il s’agit d’une nouvelle étape dans le redéveloppement économique du site", a ajouté la préfecture. "D’autres projets sont toujours à l’étude sur la zone, tels que les projets portés par Valgo avec la création d’un bio-centre et d’une zone d’activités".
La raffinerie du groupe suisse comptait 449 salariés au moment de sa fermeture qui avait donné lieu à un conflit social de grande ampleur en 2012, en pleine campagne présidentielle. Mise en liquidation, son activité avait été prolongée jusqu'en avril 2013. Des militants de la CGT, qui croient à une reprise possible des installations par des groupes pétroliers non européens, ont orienté leur lutte vers le terrain judiciaire pour contester la reconversion. Ayant perdu en appel leur procès de contestation de la vente du site à Valgo-Bolloré, ils se sont pourvus en cassation en septembre 2014.

AFP

Lundi 8 Février 2016



Lu 232 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse