Petroplus : l'activité est prolongée jusqu'au 16 avril


Le tribunal de commerce de Rouen a autorisé vendredi 11 janvier une prolongation de trois mois de la poursuite de l'activité de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne, en liquidation judiciaire.


© Petroplus
© Petroplus
L'autorisation de poursuite d'activité de la raffinerie Petroplus près de Rouen est prolongée jusqu'au 16 avril, a annoncé l'intersyndicale CGT-CFDT-CFE/CGC. Cette autorisation, qui venait à expiration le 16 janvier, a été prolongée de trois mois comme le demandait le procureur de la République avec le soutien de l'intersyndicale, de la direction et des administrateurs judiciaires. "Cette autorisation est la dernière que le tribunal peut légalement décider", a précisé Yvon Scornet, porte-parole de l'intersyndicale devant une centaine de salariés massés devant le tribunal.

Dépôt des offres le 5 février

Ce syndicaliste a appelé les salariés à "se mobiliser" dorénavant dans la perspective du 5 février, date ultime de dépôt des offres de reprise de la raffinerie. Selon lui, trois industriels restent intéressés par l'entreprise : NetOil dont le siège est à Dubaï, l'irakien Jabs Gulf Energy Ltd et l'iranien Tadbir Energy Development Group. Yvon Scornet a indiqué qu'il fallait "travailler" sur ces trois dossiers ainsi que sur ceux qui pourraient se présenter dans les jours qui viennent. "Mais, avant le 5, il va falloir qu'on choisisse notre cheval parce qu'on arrive dans la dernière ligne droite", a estimé le syndicaliste. Concernant le dossier iranien qu'il juge "solide" parce que le candidat a "de l'argent et du pétrole", Yvon Scornet a appelé l’État à dire s'il était "faisable ou pas". Le pétrole iranien est en effet soumis à embargo, mais selon le syndicaliste, l'industriel a fait savoir qu'il pouvait s'approvisionner ailleurs, en Irak ou en mer du Nord.
La raffinerie, qui emploie 470 salariés, a déposé son bilan le 24 janvier à la suite de la faillite de sa maison mère suisse et a été placée en liquidation judiciaire le 16 octobre.

AFP

Lundi 14 Janvier 2013





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse