Règles de travail dans le rail : le gouvernement communique son projet


Le gouvernement a transmis aux syndicats et entreprises du rail son projet de règles de travail communes qui devront s'appliquer au plus tard au 1er juillet 2016 à l'ensemble du secteur ferroviaire.


Le décret s'appliquera également aux quelques milliers de salariés du fret ferroviaire privé © RFF Julien Goldstein
Le décret s'appliquera également aux quelques milliers de salariés du fret ferroviaire privé © RFF Julien Goldstein
Le gouvernement vient de communiquer son projet de règles de travail dans le rail (public/privé, fret/voyageurs), ont indiqué jeudi 18 février plusieurs organisations. Le texte définit les astreintes, durées maximales de travail, repos et dérogations au code du travail pour assurer un service ferroviaire continu tous les jours de l'année et 24 heures sur 24. Ce "décret-socle" va maintenant être soumis à "concertation" pendant un mois pour "l'enrichir et l'améliorer", a précisé aux partenaires sociaux le cabinet du secrétariat d'État aux Transports lors de l'envoi du projet. Le cabinet d'Alain Vidalies souhaite qu'il "soit publié le 15 avril après consultation du Conseil d'État vers le 15 mars".

149.000 cheminots concernés

Comme prévu par la réforme ferroviaire votée à l’été 2014, ce décret fixe "les règles relatives à la durée du travail" communes au secteur ferroviaire, afin de garantir "un haut niveau de sécurité des circulations et la continuité du service et assurer la protection de la santé et de la sécurité des travailleurs, en tenant compte des spécificités des métiers, notamment en matière de durée du travail et de repos". Attendu depuis plusieurs mois, ce décret s'appliquera dans l'immédiat aux 149.000 cheminots SNCF et quelques milliers de salariés du fret privé, avant l'ouverture totale à la concurrence du transport de voyageurs, prévue par étapes d'ici 2026.
Il doit être complété par une convention collective - objet de négociations délicates entre syndicats et l'Union des transports publics et ferroviaires - et d'éventuels accords d'entreprise plus favorables aux salariés. Le texte fixe notamment la durée journalière de "travail effectif" à maximum 10 heures, réduite à 8 heures en cas de travail de nuit, et prévoit 115 repos de 24 heures par an pour les personnels roulants, 111 pour les personnels sédentaires.

AFP

Jeudi 18 Février 2016



Lu 345 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse