Renault Trucks : le syndicat majoritaire signe le plan social


La CFE-CGC, syndicat majoritaire, a annoncé lundi 14 septembre son intention de signer l'accord proposé par la direction qui prévoit finalement de limiter à 25 le nombre de licenciements secs sur environ 480 suppressions de postes chez Renault Trucks Lyon.


Au départ 300 licenciements étaient prévus chez Renault Trucks © Renault Trucks
Au départ 300 licenciements étaient prévus chez Renault Trucks © Renault Trucks
Concernant le plan social chez Renault Trucks, le syndicat majoritaire signe l'accord de la direction. "Les dernières propositions permettent d’obtenir des conditions satisfaisantes pour les salariés volontaires au départ. Le nombre de volontaires devrait permettre de limiter très fortement, le nombre de licenciements contraints. La direction les estime à 25", indique le syndicat. "L'accord est acceptable s'agissant des mesures de départs volontaires. Concernant les licenciements contraints, on a limité la casse car au départ 300 licenciements étaient prévus", a commenté Olivier Porret, délégué syndical CFE-CGC. Le groupe Volvo, propriétaire de Renault Trucks, s'est également engagé à développer la marque et à maintenir l'activité du bureau études et recherche, a-t-il ajouté.
Mais pour être validé, cet accord doit obtenir l'aval de la CFDT au moins afin d'être représentatif. La CFDT a indiqué qu'elle n'a pas encore pris sa décision, elle doit encore consulter en interne. La CGT aussi doit se réunir avant de se prononcer. Mais les sons de cloche ne sont pas très positifs. "On regrette l’attitude d'une direction qui a mis la pression pour que ça aille le plus vite possible", a expliqué Grégory Khiati, délégué central CGT.

Date butoir : le  17 septembre

Tous doivent se prononcer avant jeudi 17 septembre, selon la date butoir fixée par la direction.
Les syndicats (sauf Sud) et la direction sont engagés depuis des mois dans des négociations qui ont permis entre autres de sauver 32 postes de gestionnaires de projets, commerciaux, permettant de ramener le nombre de suppressions de poste (par départs volontaires notamment) de 512 à environ 480.

AFP

Mardi 15 Septembre 2015



Lu 231 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse