Renforcement des affaires pour Lyseo en 2012


S’il est "compliqué de faire des pronostics pour 2013 qu’on annonce dure", l’année 2012 aura déjà été très correcte pour le commissionnaire de transport lyonnais Lyseo qui poursuit sa progression en Asie, en étoffant ses équipes et en structurant son organisation.


© Lyon Terminal
© Lyon Terminal
En été 2012, Lyseo a racheté la société Merzario-France, une SAS d’origine italienne spécialisée dans l’export aérien et maritime disposant de niches que n’avait pas Lyseo comme le Moyen-Orient. "Nous sommes des spécialistes de l’import Asie et il nous fallait trouver des axes pour évoluer. Merzario est une société de vingt-cinq personnes qui réalise une vingtaine de millions d’euros de chiffre d’affaires. Nous apportons notre puissance d’achat à Merzario auprès des compagnies aériennes et maritimes ainsi que notre infrastructure d’agences basées tant en France qu’à l’étranger", explique Dominique di Bello, directeur général de Lyseo, en précisant ensuite qu’au fur et à mesure des mois, des synergies seront mises en place "pour se répartir les rôles et les fonctions tant au niveau commercial que des achats et de l’informatique".

"Beyond the Sea, accross the Sky"

En Asie, la société Lyseo est présente en propre à Hong Kong et le sera également dans plusieurs autres villes comme Shanghai, Ningbo, Shenzen, Tianjin (port de Pékin) sous sa couleur bleue et avec la fière devise "Beyond the Sea, accross the Sky". Taïwan est aussi concerné par cette prise de contrôle. Ce nouveau schéma opérationnel sera effectif à compter du 1er avril 2013.

"Rachat en 2012 en attendant une année 2013 "dure""


Chaque année, Dominique di Bello se rend en Asie et Pierre Faure, le président de Lyseo, apprend le mandarin, mais il est difficile de trouver en Asie du personnel parlant bien l’anglais. Lyseo accueille un VIE à Hong Kong, sans doute appelé à devenir le supervisor des agences Lyseo en Chine et un VIE à Shanghai. Le groupe est "toujours à l’affût" si des opportunités se présentaient en Thaïlande, Malaisie, Vietnam sans oublier la dynamique plate tournante des affaires qu’est Singapour. "L’Asiatique au travail est imperméable mais hors de son bureau, il peut être si différent", observe M. di Bello qui aime fêter sur place le Nouvel An chinois avec ses collaborateurs et partenaires.
Pour lutter contre les aléas des affaires et une situation économique instable, Lyseo mise sur la qualité de ses services et des hommes bien formés. "Le client apprécie d’avoir un interlocuteur unique fiable".
La situation devenant enfin normale et plus attractive à Marseille-Fos, Lyseo qui avait basculé ses trafics dans les ports du Nord les redirige vers le port phocéen. "Certains clients étaient vraiment réticents", pointe toutefois notre interlocuteur. "Je milite pour réhabiliter le port de Marseille. Ce sera long. La confiance ne reviendra pas rapidement envers ce port classé au 25e rang et qui redeviendra peut-être un jour dans le Top 10 des ports modernes et dynamiques mondiaux. La bonne santé de Marseille rejaillira dans son hinterland et notamment dans la région lyonnaise, surtout si, à terme, certains aménagements sont réalisés permettant par exemple des temps de chargements et de déchargements plus rapides et plus efficaces.
Au 1er janvier 2013, la Communauté portuaire lyonnaise, créée sous la houlette de Dominique di Bello voici cinq ans a été dissoute pour être intégrée dans le Comité des ports que préside Noël Comte. Tous pour la voie d’eau !

Annick Béroud

Vendredi 18 Janvier 2013





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse