SITL 2017 : les chargeurs pessimistes sur l’avenir du fret ferroviaire


Les mouvements sociaux du printemps 2016 et l’insuffisante fiabilité des sillons affectent l’image du fret ferroviaire en France. Selon le cinquième baromètre d’Eurogroup Consulting, les perspectives du mode à trois ans sont au mieux stables, tandis que la route fait le plein de confiance et le shortsea est redécouvert.


© Contargo
© Contargo
Loin de s’améliorer, la perception des chargeurs vis-à-vis du fret ferroviaire se dégrade en France. Les grèves du printemps 2016 y sont pour beaucoup comme en témoigne aussi le trafic en baisse d’environ 5 %. Seuls 36 % jugent son organisation "compréhensible et lisible", selon Eurogroup Consulting ; les clients du mode dénonçant sa "rigidité" et son "manque d’information". D’une voix, ils appellent à "davantage de flexibilité sur la gestion des sillons, une meilleure planification des travaux et un meilleur accès à l’information".

"Les chargeurs critiquent le manque de lisibilité de l’offre ferroviaire"


Au final, 44 % estiment que "l’offre ne répond pas à leurs besoins", et la grande majorité note que le mode "n’a pas pris le virage numérique". Parmi les services innovants attendus, "le suivi en temps réel des wagons, la géolocalisation, la traçabilité des envois et des interfaces de commande rapides" arrivent en tête. Comme en 2015, les priorités exprimées concernent "l’accès et la qualité des infrastructures, les coûts et le respect des délais".
 
Transfert modal inversé ?

Côté prix, 35 % "seraient prêts à réviser leur stratégie ferroviaire en cas d’augmentation même inférieure à 2 %", relève Eurogroup Consulting. Cette inflation est d’ailleurs crainte puisque seuls 21 % prévoient une augmentation des trafics ferroviaires d’ici deux à trois ans. Et en cas de report modal, les trois quarts choisiraient en premier le combiné si ses incitations financières sont confirmées. Les raisons qui justifieraient un transfert en faveur du rail sont "la hausse du prix de l’énergie" suivie d’une "pénurie du transport routier". Ce qui ne semble pas envisageable puisque la route apparaît, aux yeux des chargeurs, comme le mode ayant le plus fort potentiel de croissance ces prochaines années devant le combiné rail-route et fleuve-route.

Le shortsea gagne des points

Le baromètre d’Eurogroup dresse chaque année un état des lieux de la répartition modale privilégiée par les chargeurs. En 2016, le shortsea se distingue en ralliant de nombreux suffrages positifs. Lorsqu’il est utilisé, son niveau de satisfaction est proche de 65 %, égal à celui du combiné rail-route et de la voie d’eau derrière… la route dont le taux de satisfaction est proche de 100 % !

Érick Demangeon

Jeudi 16 Mars 2017



Lu 839 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Mai 2017 - 11:26 Herrenknecht, le roi des tunnels


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse