SNCF : 300 millions d’euros pour quatre chantiers


Depuis quarante ans, Gilles Cheval travaille pour la SNCF. Il revient à Lyon où il a pris récemment la direction territoriale Rhône-Alpes-Auvergne de SNCF Réseau. «Le réseau est vieillissant. Nous avons pris du retard», reconnaît-il.


© RFF William Daniels (Toma) Capa
© RFF William Daniels (Toma) Capa
«Nous avons pris du retard. Si les chantiers ne sont pas réalisés, les vitesses devront être réduites sur certains tronçons. Notre priorité est la maintenance du réseau structurant le plus utilisé sur les grands axes tant par les clients que par le fret», reconnaît Gilles Cheval, qui n’ose évoquer des fermetures. Il s’agit de maintenir en bon ordre de marche les 3.780 km de cette importante région ferroviaire.
En 2014, ce sont 200 millions d’euros qui ont été affectés à la régénération du réseau rhônalpin, année marquée par le gros chantier Lyon-Ambérieu sur lequel circulent environ 115 TER, 33 TGV et entre 80 et 90 trains de fret par jour. En 2015, ce sont 300 millions d’euros qui ont été investis notamment pour quatre chantiers. Le tronçon Saint-André-le-Gaz-Moirans de 50 km est pratiquement terminé. Sur la ligne 905, un kilomètre a été traité chaque nuit. Le fret a dû être réorganisé. La partie Saint-Étienne-Roanne ensuite a été modernisée le jour avec un recours aux cars de substitutions pour les clients. Une cinquantaine de kilomètres de voies ont été changées. Le tronçon Lyon-La Guillotière-Chasse-sur-Rhône, sur la rive gauche du Rhône, a également fait l’objet de travaux englobant la problématique de l’accès à Sibelin, l’une des quatre grandes gares de triages de France. SNCF Réseau a remplacé la voie aux abords des aiguillages qui donnent accès au triage. Les travaux ont été exécutés par moitié pour ne pas trop nuire au fret. Enfin, sur la rive droite du Rhône, entre Lyon-Perrache et Givors, le renouvellement des voies et du ballast a été opéré grâce au train-usine de la société Mecolli qui opère sur plusieurs chantiers régionaux. «Les travaux entraînent des limitations de vitesse car la voie n’est pas encore stabilisée sur 7 km, ce qui entraîne des pertes de temps de 7 à 12 minutes selon les trains et une réduction de 20 à 30 % du débit de la ligne». Le remplacement d’un kilomètre de voie et de ballast avec une suite rapide coûte un million d’euros par jour. Un aiguillage coûte en moyenne 500.000 euros.
En ce qui concerne le Ceva, les travaux ont été engagés entre Annemasse-Ambilly et Genève Cornavin pour créer un tunnel RER franco-valdo-genevois pour donner vie au Léman Express fin 2019. De cette étoile centrale, partiront des lignes vers Annecy-Évian-Saint-Gervais et en Suisse, en direction de Lausanne.

"La Région Rhône-Alpes-Auvergne compte 3.780 km de voies ferrées"


En Auvergne, la liaison Le Puy-Firminy est achevée. Le Plan Rail Auvergne pour lequel 200 millions ont été affectés sur cinq ans avec l’État et la Région est bouclé.
En 2016, le renouvellement de voies entre Chambéry et Montmélian constituera l’un des plus gros chantiers de remplacement d’aiguillages en France.
La Région Rhône-Alpes-Auvergne compte 3.780 km de voies dont 2.800 en Rhône-Alpes, 420 tunnels (160 km), 7.300 ponts-rails et ponts-routes. SNCF Réseau emploie 6.200 personnes réparties dans neuf établissements.

Annick Béroud

Mercredi 18 Novembre 2015



Lu 124 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse