SNCF Réseau : des investissements soutenus et amplifiés en 2017


En 2016, SNCF Réseau a investi 370 millions d’euros pour conduire un important programme de renouvellement et de modernisation des infrastructures. Ce sont ainsi 120 chantiers qui ont été menés dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. En 2017, le mouvement sera amplifié.


© Léman Express
© Léman Express
Parmi les 120 chantiers engagés, figure le renouvellement de voies entre Chambéry et Saint-Jean-de-Maurienne réalisé avec l’apport de l’impressionnante suite-rapide. "Il a fallu continuer à faire circuler les trains fret sur cet axe filant vers l’Italie", relève Gilles Cheval, directeur régional SNCF Réseau. Des travaux de renouvellement des composants de la voie sur le site ferroviaire de La Ferté-Hauterive (Allier), des travaux entre Villars-les-Dombes et Bourg-en-Bresse, à Clermont-Sud et sur la ligne Clermont-Ferrand-Paris avec le tunnel de Randan ont été particulièrement remarquables. 103 aiguillages ont aussi été renouvelés, à Lyon-Saint-Clair, Bourg-en-Bresse et dans le secteur de Vénissieux, à l’entrée du triage et du technocentre. Un aiguillage coûte environ 500.000 euros. Plusieurs ouvrages d’art ont été améliorés comme le tunnel de Saint-Martin-d’Estréaux, entre Clermont et Lyon. "Pendant dix mois, la circulation ne s’est faite que sur une voie !" Plusieurs passages à niveau sensibles ont aussi été supprimés grâce à l’installation de ponts-rails à Saint-Pierre-de-Chandieu et à Saint-Julien-en-Genevois par exemple.

"Le Léman Express permettra de relier les cantons de Vaud, de Genève et la région Auvergne-Rhône-Alpes dès 2019"


Le déploiement de la phase 3 de la commande centralisée du réseau a composé, le 11 novembre, l’un des points cruciaux de cette année en tant que levier de modernisation de la gestion des circulations. Cette opération, préparée depuis de longs mois et qui a nécessité la fermeture complète, pendant 62 heures, des gares de Perrache, La Guillotière et Vaise, doit permettre d’améliorer la fiabilité, la ponctualité, la qualité, la fluidité des transmissions d’informations en interne et auprès des clients. À terme, elle participera à la réduction des coûts, à l’émergence aussi de nouveaux métiers. Elle fera gagner trois ou quatre points de régularité. Elle participe à la décongestion du fameux nœud lyonnais. 1.200 trains dont plusieurs dizaines pour le fret transitent chaque jour par le NFL, point névralgique du réseau ferroviaire français et européen. SNCF Réseau a travaillé avec son bureau d’études, enrichi des compétences de Thalès et Atos.
Gille Cheval a aussi présenté l’amélioration de l’accès direct au port de Lyon Édouard-Herriot grâce à l’électrification de la voie de raccordement entre le réseau ferré national (gare de La Guillotière) et le faisceau ferroviaire dit "voie de Montagny" (6 millions d’euros). L’électrification des voies se poursuit et facilitera la traversée de Lyon par les trains de fret.
Autre temps fort de cette année, celui du Léman Express avec la création prochaine de la filiale SNCF-CFF Lémanis. "Le déploiement du Léman Express avec les 16 km de nouvelle ligne Ceva entre Genève et Annemasse permettra de relier les cantons de Vaud, de Genève et la région Auvergne-Rhône-Alpes dès décembre 2019", rappelle Gilles Cheval. Le Léman Express sera le plus grand RER transfrontalier d’Europe avec ses 230 km de lignes et ses 45 gares de part et d’autre de la frontière franco-suisse. En 2017, le projet entrera dans une phase plus opérationnelle.
2017 sera une année de régénération intensive et de modernisation du réseau ferré en Auvergne-Rhône-Alpes avec un niveau d’investissement jamais égalé avec plus de 420 millions d’euros engagés auquel la région Auvergne-Rhône-Alpes a récemment apporté une contribution supplémentaire.
L’un des chantiers importants de 2017 concernera le renouvellement de la voie réservée au fret sur la rive droite du Rhône, entre Givors et Peyraud. Des études sont en cours pour améliorer les accès au hub de Vénissieux saturé et poursuivre la modernisation du site ferroviaire de Sibelin, l’une des gares de triages les plus importantes de France. Une partie des voies a été remplacée en août dernier avec un report du trafic fret sur Miramas, Gevray, Badan et Vénissieux. Ce sont plus de 100.000 wagons qui sont triés chaque année sur ce site selon une organisation stricte. La quasi-totalité des trains fret de l’agglomération lyonnaise, y compris ceux à destination des terminaux intermodaux, passe par Sibelin.

Annick Béroud

Mardi 13 Décembre 2016



Lu 527 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 14:12 Port de Lyon : le fer porte la croissance


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse