SNCF Réseau : l'Arafer déplore l'absence de contrat avec l'État



© RFF Capa Michel Caumes
© RFF Capa Michel Caumes
L'Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer) a regretté lundi 30 novembre l'absence de contrat entre l'État et SNCF Réseau plus d'un an et demi après l'adoption de la réforme ferroviaire. L'Arafer est théoriquement chargé d'émettre un avis sur le projet de budget 2016 de SNCF Réseau (ex-Réseau ferré de France ou RFF) mais "en l'absence de contrat conclu entre l'État et SNCF Réseau tel que le prévoit la loi, l'Autorité constate qu'elle n'est pas en mesure de vérifier le respect de la trajectoire financière pluriannuelle", indique un avis de l'organisme adopté le 18 novembre et rendu public lundi. "L'Arafer juge que le manque de visibilité sur la conclusion de ce contrat, point-clé pour maîtriser la spirale d'endettement du système ferroviaire, est préoccupant". Ce contrat de performance est pourtant "indispensable pour permettre au GI (gestionnaire des infrastructures) de planifier la régénération du réseau ferré et de réaliser ses objectifs de productivité". Sur le projet de budget 2016, l'Arafer constate malgré tout "l'accentuation des déséquilibres financiers de SNCF Réseau, en particulier l'augmentation des charges d'exploitation malgré les promesses de gains de productivité annoncées par la réforme ferroviaire avec la création d'un gestionnaire d'infrastructure unifié". "L'augmentation des pertes augure mal de la capacité de rétablir, en dix ans, les équilibres financiers de SNCF Réseau et de tendre à la couverture du coût d'utilisation de l'infrastructure ferroviaire", estime l'autorité. L'organisme avance par ailleurs que "la seule mobilisation des financements de SNCF Réseau risque de ne pas être suffisante pour accompagner la montée en charge souhaitée du programme de rénovation du réseau" et juge "souhaitable" que les pouvoirs publics accompagnent les efforts de SNCF Réseau dans cette voie, "sauf à fragiliser dangereusement la situation financière de SNCF Réseau ou à condamner une partie du réseau à un déclin certain".

AFP

Lundi 30 Novembre 2015



Lu 234 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse