SNCF : des frais de communication "dispendieux"



La Cour des comptes juge "dispendieuses" les dépenses de communication de la SNCF au cours de la dernière décennie, ajoutant qu'elles sont "en infraction avec les règles de la concurrence", dans son rapport annuel. "La fonction de communication de la SNCF souffre d'une faiblesse de pilotage budgétaire et de lacunes dans le suivi des dépenses engagées", estime la Cour des comptes dans son rapport. La Cour a contrôlé "la régularité, l'efficience et l'efficacité" des dépenses de communication externe et interne de l'établissement public entre 2000 et 2011. Ce contrôle montre "que les opérations les plus importantes ont fait l'objet de procédures en infraction avec les règles de la concurrence", explique la Cour. Selon elle, "ces pratiques anormales atteignent des niveaux préoccupants car elles concernent 71 % des 41 opérations de communication les plus importantes réalisées par la SNCF depuis 2007", pour un montant de 106,1 millions d'euros. L'institution a constaté que "l'invocation des cas d'urgence impérieuse ou de la spécificité technique, prévus par la réglementation pour échapper à l'obligation de mise en concurrence, n'ont pas fait l'objet d'une justification conforme à la réglementation en vigueur ou aux règles internes à la SNCF".
Parmi les irrégularités relevées, la Cour souligne que deux avenants au marché signé par la SNCF, en 1995, avec la société de conseil TBWA "auraient dû faire l'objet d'une mise en concurrence car ils modifiaient substantiellement les termes du contrat". Un autre exemple concerne le séminaire annuel des managers organisé en septembre 2011, à Tanger, réunissant sur quatre jours 600 personnes pour un montant de 2,7 millions d'euros. Le coût s'est élevé à 4.289 euros par personne, soit 1.430 euros par jour, montant éloigné de la référence proposée par l'audit de 2009, soit 300 euros par jour et par personne. La Cour explique encore qu'"en dépit des intentions affichées depuis 2009, l'établissement n'est pas parvenu à réduire le coût" de ses dépenses de communication qui s'élèvent en moyenne à 210 millions d'euros par an sur les cinq dernières années. Elle précise toutefois que la SNCF s'est engagée à mettre en œuvre "selon un calendrier précis et à brève échéance" les mesures nécessaires pour faire cesser ces pratiques anormales.

AFP

Mardi 12 Février 2013



Lu 37 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse