Toulouse-Tarbes : les cheminots tirent la sonnette d'alarme



© RFF
© RFF
Les cheminots CGT de Midi-Pyrénées s'alarment de l'état du réseau après la découverte d'un rail cassé sur la ligne entre Toulouse et Tarbes et estiment que la SNCF est passée à côté d'une "catastrophe ferroviaire". Réseau ferré de France (RFF), qui gère les infrastructures ferroviaires, reconnaît un incident "sérieux" sur une ligne assez "vétuste" mais qui pour cette raison doit faire l'objet d'un vaste programme de modernisation. Des cheminots qui travaillaient sur une installation électrique près de la gare de Carbonne, en Haute-Garonne, ont fait la découverte fortuitement mardi 26 novembre, a expliqué vendredi 29 novembre Frédéric Konefal, élu CGT au comité d'entreprise. Il manquait un "tronçon d'environ un mètre" de rail. Il s'agit du second incident sur cette ligne en moins d'une semaine après la découverte d'un autre rail cassé dans le secteur de Montréjeau (Sud de la Haute-Garonne), selon la même source. "Des rails cassés, ce n'est pas exceptionnel en soit, ça arrive régulièrement", ajoute l'élu, "mais là, on a une lacune d'un mètre et on a frôlé la catastrophe". La catastrophe de Brétigny-sur-Orge, dans l'Essonne, qui avait fait sept morts et de nombreux blessés en juillet, "résonne toujours dans la tête des cheminots", a-t-il ajouté. Une quarantaine de trains, TER, trains intercités, TGV et trains de fret, empruntent quotidiennement la ligne, qui fait l'objet d'une surveillance régulière. La CGT demande l'avancement du programme de travaux de rénovation et, en attendant, que la vitesse soit limitée sur la ligne. "Là on a eu de la chance mais on ne peut pas s'en remettre toujours à la chance", a ajouté le syndicaliste. "Dire qu'on a frôlé la catastrophe est exagéré", dit Christian Dubost, directeur régional de RFF. Mais il s'agit "quand même d'un incident sérieux" et RFF est en train de l'expertiser, a-t-il souligné.
Cette ligne est ancienne, en particulier dans le secteur où s'est produit l'incident, avec des rails d'une cinquantaine d'années. "C'est le bon âge pour procéder à leur remplacement", a ajouté Christian Dubost. Un programme de modernisation de plus de 300 M EUR a été arrêté pour la partie Midi-Pyrénées de cette ligne (de Toulouse à Saint-Pé de Bigorre) qui va jusqu'à Bayonne et les travaux doivent commencer en 2016-2017 pour se poursuivre jusqu'en 2025. D'ici-là, RFF, qui a réalisé 15 M EUR d'investissements sur la ligne en 2013, n'exclut pas de "faire un certain nombre de travaux déjà significatifs". "Cet incident témoigne d'un état général pas totalement satisfaisant de la ligne et on a besoin de prendre un certain nombre de décisions plus rapides que celles qu'on imaginait", a ajouté Christian Dubost.

AFP

Lundi 2 Décembre 2013



Lu 113 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse