Veolia, de justesse dans le vert, garde son cap


Le géant français de l'eau et des déchets Veolia a annoncé lundi 5 août un bénéfice net semestriel en chute du fait de provisions, mais a maintenu ses objectifs pour 2013, centrés sur des réductions de coûts et de dette.


© Veolia
© Veolia
Pour Veolia, le deuxième trimestre indique "une tendance à la stabilisation" en Europe après un premier trimestre "difficile", a souligné son directeur financier, Pierre-François Riolacci. Pour la seconde partie de l'année, le groupe s'attend à un statu quo sur le Vieux Continent, sans rebond ni nouveau décrochage, et se montre vigilant sur les conséquences éventuellement du ralentissement économique chinois, a-t-il indiqué.
Il a en revanche affiché "la résilience assez forte" des activités du groupe à la crise économique, en dehors des déchets. Entre janvier et juin, Veolia Environnement a réalisé un bénéfice net de seulement 4 millions d'euros, en chute de 98 %, à cause principalement d'une provision de 48 millions d'euros sur son activité de déchets en Allemagne et des coûts de restructuration de 17 millions d'euros au siège du groupe. Quant au chiffre d'affaires, il s'érode de 3,3 % à 11,07 milliards d'euros, avec une activité toujours en baisse dans l'eau et les déchets.
L'activité déchets, très liée aux cycles d'activité économique, a affiché le plus fort recul (- 5,3 % à 3,98 milliards d'euros) en chiffre d'affaires au premier semestre, affectée principalement par la France (- 4,9 %) et l'Allemagne (- 10,5 %). L'eau, où Veolia est numéro un mondial, est également en baisse (- 4,6 % à 5 milliards), du fait principalement des travaux et de l'activité d'ingénierie. En revanche, l'énergie (via Dalkia, sa coentreprise avec EDF) a continué à tirer Veolia avec une hausse de 3 % à 1,97 milliard d'euros.

750 millions d'économies en 2015

Outre le bouclage de sa baisse de participation de 50 à 40 % dans son ancienne branche transport Transdev prévu d'ici fin octobre, Veolia a entamé des discussions avec le Land allemand de Berlin pour lui vendre les 25 % qu'il détient dans la régie d'eau de la capitale allemande, a indiqué le PDG, Antoine Frérot. Le groupe a également confirmé ses objectifs d'économies de 400 millions d'euros l'an prochain et 750 millions en 2015.

Marc Préel

Lundi 5 Août 2013



Lu 160 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 25 Octobre 2016 - 14:43 Le Club Pays Entreprise fête ses 20 ans


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse