2018-2019 un bon cru pour Sénalia


Si dans l’ensemble les activités du groupe coopératif Sénalia, principal chargeur des terminaux amont du port de Rouen, se sont bien comportées du 1er juillet 2018 au 30 juin 2019, grâce notamment au bon niveau des sorties de céréales, ces derniers mois ont mélangé bonnes et mauvaises nouvelles côté partenaires agro-industriels.


Pour Sénalia, les principales destinations restent l’Algérie et le Maroc © Éric Houri
Pour Sénalia, les principales destinations restent l’Algérie et le Maroc © Éric Houri
Lors de leur assemblée générale annuelle à Paris, le 10 janvier, les dirigeants de Sénalia, qui revendiquent toujours le leadership européen de la logistique céréalière, avaient le sourire. Lors de la campagne qui s’est achevée fin juin 2010, le groupe a manutentionné plus de 7 millions de tonnes de marchandises sur ses divers terminaux rouennais et à Bonnières-sur-Seine. Cette progression (6 millions de tonnes lors de la campagne précédente) a été portée principalement par les exportations de céréales en hausse de 44 % à près de 4 millions de tonnes.
"La campagne en cours a démarré très fort avec déjà plus de 2,2 millions de tonnes sorties. En espérant que les conflits sociaux, qui ont réduit à zéro les approvisionnements par trains depuis le 1er décembre, cessent, notre objectif est d’atteindre les 5 millions de tonnes l’été prochain", a déclaré Gilles Kindelberger, directeur général de Sénalia.

"7 millions de tonnes de marchandises sur ses divers terminaux rouennais et à Bonnières-sur-Seine"


Les principales destinations restent l’Algérie et le Maroc même si l’Afrique de l’Ouest et la Chine progressent fortement dépassant, par exemple, en volume la Tunisie ou encore l’Arabie saoudite. En Algérie (43 % des volumes), les discussions autour d’un partenariat avec l’office national des céréales ont été mise en stand-by en raison des tensions sociales, mais Sénalia fonde des espoirs sur un terminal spécialisé en cours de construction au Qatar.
Côté partenariats avec des agro-industriels, l’année a été disparate. Globalement, les trafics manutentionnés ont enregistré un léger repli passant de 3,2 à 3,08 millions de tonnes.
La mauvaise nouvelle est venue du sucre. En mars dernier, les dirigeants de Saint-Louis Sucre (groupe allemand Südzucker) ont annoncé qu’ils mettraient fin au partenariat avec Sénalia en septembre 2021. Que faire du terminal dédié de la Presqu’île Élie qui a accueilli jusqu’à 400.000 tonnes dans ses plus fortes années et encore 145.000 tonnes l’an dernier ? Les responsables de Sénalia se perdent en conjectures.

"Les volumes de fèves de cacao pourraient doubler"

Côté bonnes nouvelles, les volumes de fèves de cacao manutentionnés pour le compte du groupe américain Cargill (129.000 tonnes l’an dernier) pourraient doubler. L’usine de Grand-Quevilly devrait doubler sa production de chocolat dans les deux ans et deux hangars portuaires en cours d’aménagement seront dédiés aux matières premières. Ils seront prêts en février.
À noter que la manutention sous les hangars ne sera pas confiée aux dockers qui la revendiquaient. Leur rôle se limitera aux interventions bord à quai et au brouettage.

Vincent Rogé

Lundi 13 Janvier 2020



Lu 691 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide























Petites annonces






 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy