Acte International fête ses 20 ans


Acte International, prestataire global supply chain management, vient de célébrer ses 20 ans. L’objectif de cette entreprise basée à Voiron, en Isère, est de doubler le chiffre d’affaires en 2020 donc d’atteindre les 10 millions d’euros grâce à un ambitieux plan de développement.


Anne Le Rolland, PDG d'Acte International © Acte International
Anne Le Rolland, PDG d'Acte International © Acte International
Prestataire en global supply chain management, expert en approvisionnement et en distribution internationale, la société Acte International emploie 17 personnes et a des partenaires dans une soixantaine de pays. Elle pilote les supply chains de ses clients internationaux en consolidant les maillons à risques tels que le sourcing, la conformité douanière et fiscale dans tous les pays, la responsabilité sociale, éthique et environnementale internationale, le respect des règles internationales et la lutte contre la corruption.
Acte International est certifiée OEA en tant que transitaire et déclarant en douane, C-TPAT (États-Unis), OPQF (Office professionnel de qualification des organismes de formation), OPQCM et Ethic Intelligence et elle dispose aussi de l’agrément Iata.
Anne Le Rolland, présidente, et Diana Cammarano, directrice associée, viennent de présenter leur plan de développement. Il concerne notamment le lancement d’une filiale au Maroc et une prise de participation dans une entreprise malienne pour un déploiement au Sénégal, au Congo Brazzaville et en Côte d’Ivoire, ce qui générera des embauches de personnes qualifiées et aptes à travailler dans un environnement multiculturel. Le montant d’investissement pour des prises de participation dans différentes entreprises en Afrique atteint 500.000 euros.
Acte International met aussi l’accent sur le «cross trade» porté par les stratégies industrielles de tous les pays. Le principe du «cross trade» est de livrer depuis le site de production le plus proche avec un parcours d’acheminement le plus court au prix le plus compétitif. Même si elle apporte une autre complexité opérationnelle et réglementaire, cette forme d’exportation nécessite d’optimiser tous les maillons de la supply chain et ouvre de fortes opportunités pour les entreprises françaises dans une optique même de ré-industrialisation. La première raison de l’émergence du «cross trade» est l’exigence de certains pays comme la Chine ou l’Inde qu’une partie du produit commandé soit fabriqué sur leur propre territoire.

"Filiale au Maroc, participation au Mali, déploiement au Sénégal..."


«Au-delà des flux physiques entre différents pays qui requièrent des opérations logistiques et douanières, le commerce international est au cœur des enjeux de développement économique et de stabilité politique des pays. En ajoutant les dimensions humaines, environnementales, sociétales et éthiques des affaires, aux objectifs d’optimisation et de sécurisation de leurs marchés, nos clients gagnent en pérennité autant qu’en rentabilité», insiste Anne Le Rolland, qui travailla dix ans pour des transitaires internationaux avant de créer son entreprise. Elle estime aussi que la lutte contre la corruption est aujourd’hui l’un des enjeux prioritaires des entreprises, TPE, PME ou grands groupes…

Annick Béroud

Mercredi 30 Septembre 2015



Lu 492 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 12 Octobre 2018 - 11:29 Geodis finalise son plan stratégique 2019-2023

Jeudi 11 Octobre 2018 - 12:53 Kuhn : extensions logistiques à Saverne


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy