Affrètement : les taux restent à prix d'or pour les petits porte-conteneurs


Sur le marché, trouver certains navires cellularisés, en fonction de leurs tailles, devient une véritable gageure. Les taux d'affrètement atteignent des records pour certaines catégories de porte-conteneurs. Et la tendance haussière engagée ces derniers mois ne semble pas vouloir se calmer.


© Franck André
© Franck André
Alors que les taux de fret sur de nombreux marchés ne cessent de grimper inéluctablement dans le conteneur, affréter un porte-conteneurs de taille moyenne ou un feeder devient inaccessible pour un transporteur maritime pour lequel un megacarrier reste toujours plus rentable qu'une unité plus petite …
Affréter un navire dans certaines catégories de tonnage devient hors de portée. La hausse de la demande et la rareté de ces unités disponibles sur le marché a contribué à l'envolée des taux.
Selon Alphaliner, à titre d'exemple, un navire de 700 EVP a trouvé preneur sur le marché de l'Atlantique à 8.500 USD par jour pour 14 à 16 mois. On n'avait pas connu un taux d'affrètement aussi élevé depuis 16 mois pour ce type d'unités.
En Asie, le "A Bote", d'une capacité de 709 EVP, a été affrété pour 20.000 USD pour une période 8 à 10 mois.
Dans la catégorie supérieure, la catégorie des porte-conteneurs de 1.000 EVP ont laissé aux armateurs non opérateurs (les NOO) une impression surprenante. À titre d'exemple, un navire de 957 EVP a trouvé preneur à 16.500 USD pour une période de deux ans.
Pour celle des 2.700-2.900 EVP, le mois de juin a été marqué par une totale absence de navires disponibles. On a pu en affréter à 35.000 USD par jour, soit 5.000 USD de plus qu'au début du mois.

La spirale infernale des taux

Dans la catégorie des navires cellularisés situés entre 3.000 et 3.800 EVP, vu que la demande dépasse largement l'offre, le taux d'affrètement ne cessent de grimper. Pour une durée très classique s'étalant sur 36 mois, les chartes-parties se concluent aujourd'hui à 40.000 USD par jour. Un véritable record par rapport aux 34.000 USD sur lesquels les armateurs et les opérateurs tombaient d'accord jusqu'à présent. Une spirale infernale qui fait frémir…
Dans celle des 5.300 EVP à 7.499 EVP (le segment des LCS, les grands porte-conteneurs), plus aucun navire n'est disponible. L'activité s'est arrêtée. Après le "Kobe", un navire de 6.648 EVP, affrété à Zim pour 48 mois mi-mai au montant de 45.000 USD par jour, Maersk a affrété à temps le "Methoni", un navire de 6.724 EVP, au prix de 46.500 USD par jour pour une durée de cinq ans.

"On est entrés dans une période de disette pour certaines unités"


Dans celle des VLCS (les très grands porte-conteneurs), à savoir des unités de 7.500 à 11.000 EVP, mise à part la prolongation de chartes-parties déjà existantes ou de déclarations d'option, l'activité est retombée. On est entré dans une période de "disette" pour cette catégorie. Deux options ont été signées en juin pour une durée de 12 mois à 39.250 USD par jour. Des prix qui sont apparus particulièrement intéressants dans cette conjoncture où le marché de l'affrètement s'élève à prix d'or.
Le grand nombre de navires de petite taille ou de taille moyenne dont les transporteurs maritimes ont fait l'acquisition a provoqué la forte baisse de l'effectif disponible constatée sur le marché et leur rareté pour les mois à venir.

Des contrats verrouillés sur plusieurs années

De son côté, Bimco explique que le faible nombre de navires disponibles associé à l'angoisse des opérateurs de trouver des capacités sur le marché constituent le double phénomène qui les incitent à accepter des tonnages à des taux si élevés.
"Un porte-conteneurs d'une capacité de 700 EVP s'est négocié à un peu moins de 10.300 USD par jour. À l'opposé, un navire de 8.500 EVP a trouvé un client à 62.000 USD par jour", détaille à son tour l'organisation internationale des armateurs.
De plus, selon le Bimco, "les affréteurs tirent profit de leur position de force dans les négociations pour sécuriser des contrats pour une durée de deux ou trois ans". Car ils redoutent un retournement du marché.

Vincent Calabrèse

Mardi 13 Juillet 2021



Lu 1299 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 23 Juillet 2021 - 14:48 L'Iran inaugure son nouveau terminal pétrolier

Mercredi 21 Juillet 2021 - 15:20 Brittany Ferries commande deux navires hybrides


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal