Afilog dénonce les incohérences de la politique française


Arrivé à Paris le 14 novembre après neuf étapes régionales, le Tour de France de la logistique d’Afilog confirme l’intérêt croissant des territoires pour la filière. Lancée dès 2015, cette initiative relève aussi les freins et menaces fragilisant son développement comme l’accès au foncier et la durée des procédures administratives.


Claude Samson, président d’Afilog, et Xavier Bertrand, président des Hauts-de-France, le 14 novembre à Paris lors de l’arrivée du Tour de France de la logistique © Érick Demangeon
Claude Samson, président d’Afilog, et Xavier Bertrand, président des Hauts-de-France, le 14 novembre à Paris lors de l’arrivée du Tour de France de la logistique © Érick Demangeon
À la rencontre des territoires pendant quatre ans, le Tour de France de la logistique* dresse un état des lieux précis sur les attentes du terrain. Le dynamisme de ce marché est le premier enseignement relevé. Il se concrétise "par la richesse des projets, la diversité des besoins et l’intérêt croissant des élus", note Claude Samson. "À l’origine de 1,7 million d’emplois en France et 10 % de son PIB", rappelle le président d’Afilog, cet élan est confronté toutefois à plusieurs défis dont le principal est la gestion et la disponibilité du foncier destiné aux activités logistiques. La volonté affichée par les pouvoirs publics de limiter voire d’interdire l’artificialisation des sols en France à l’horizon 2030 interpelle en effet les professionnels du secteur et les élus. "Cela aura pour conséquence de mettre sous cloche tous les développements économiques", dénonce Xavier Bertrand, président de la région des Hauts-de-France, opposé à cette mesure sauf à des localisations précises.
 
Optimiser les ressources


Dans l’hypothèse d’une "artificialisation zéro", Afilog et plusieurs régions soulignent la nécessité d’optimiser les fonciers existants. Claude Samson et Xavier Bertrand, dont la région est en concurrence directe avec le Benelux, demandent par exemple un assouplissement des règles administratives et fiscales dans deux domaines : la conception de bâtiments de grande hauteur et la reconversion des friches industrielles.

"Les délais de procédure pour construire un entrepôt pénalisent la compétitivité et l’attractivité de la France"


Dans les deux cas, les Hauts-de-France se déclarent prêts à expérimenter des pilotes. Au travers des outils de planification à la disposition des collectivités territoriales (SRADDET, Scot, PLU…), Afilog souhaite en parallèle "un fléchage" de parcelles foncières au bénéfice de la logistique, dans les zones urbaines en particulier.

Délais d’instruction

Croisant les conclusions du rapport Hémar-Daher sur la compétitivité des chaînes logistiques en France, le deuxième handicap constaté en région concerne la durée des procédures pour construire un entrepôt. "Parfois de deux ans contre six à douze mois dans les pays limitrophes, ces délais d’instruction pénalisent l’attractivité et la compétitivité de la France", selon Claude Samson. Pis, ces délais augmentent. "La mise en œuvre récente de l’autorisation environnementale unique dont la vocation initiale était de simplifier ces procédures et d’en réduire leur instruction a eu un effet inverse en les allongeant de trois à quatre mois". Face à cette dérive, Afilog encourage le déploiement de "contrats d’implantation" sur l’ensemble du territoire. Cette procédure expérimentée avec succès par la Dreal du Nord-Pas-de-Calais facilite l’implantation d’industriels en garantissant le traitement de l’ensemble des demandes d’autorisations administratives sous un délai de six mois.

* Autour de neuf étapes à Lyon, Saint-Martin-de-Crau, Toulouse, Le Havre, Lille, Bordeaux, Orléans, Nantes et Metz

Afilog prend date avec le futur "Cilog"

La remise du rapport Hémar-Daher le 16 septembre a été suivie d’une série d’annonces par le Premier ministre, Édouard Philippe. Parmi elles, il est prévu la création fin 2019-début 2020 du Comité France Logistique appelé à rassembler tous les acteurs du secteur privé de la filière et la tenue d’un Comité interministériel de la logistique (Cilog) chaque année. Le premier Cilog serait programmé dans le courant du premier trimestre 2020. Lors de ce rendez-vous, le président d’Afilog attend de l’État qu’il "clarifie sa vision logistique pour la France, définisse des règles cohérentes dans l’hypothèse d’une artificialisation 'zéro' des sols à l’horizon 2030, et confirme ses engagements visant à réduire les délais d’instruction pour la construction d’entrepôts".

Érick Demangeon

Jeudi 21 Novembre 2019



Lu 1107 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide























Petites annonces






 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy