Cazeneuve : "Le projet de l'UE abîmé par la fraude au détachement"



Bernard Cazeneuve © PM
Bernard Cazeneuve © PM
Le 4 janvier, Bernard Cazeneuve a jugé le projet de l'Union européenne "abîmé par la fraude au détachement" des travailleurs, appelant à une révision rapide de la directive de 1996 qui en fixe les règles. "La fraude doit être combattue à l’échelle de l’Europe, avec le concours de nos partenaires", a-t-il plaidé. "Soit nous parvenons à lutter efficacement ensemble contre les abus en matière de détachement des travailleurs, soit c’est le principe même de libre circulation qui sera sapé dans ses fondements", a mis en garde le chef du gouvernement.
Les règles de 1996 "doivent être révisées" pour notamment lutter contre les sociétés dites "boîtes aux lettres" qui "ne sont créées que pour exploiter les différences de régime de protection sociale qui existent entre les pays", a-t-il expliqué.
Une directive révisée, proposée en mars 2016 par la Commission européenne, vise à aligner les conditions des travailleurs détachés, souvent employés dans le bâtiment, l'agriculture ou le transport, sur celles des travailleurs locaux, mais elle s'est heurtée au refus de onze pays, en majorité d'Europe de l'Est.
"Il est désormais acquis que le projet de révision de la Commission sera discuté" avec "le principe d’un salaire égal pour un même travail et dans un même lieu" et une "limitation de la durée du détachement", a fait valoir le Premier ministre.
Autre "enjeu majeur au cours des mois à venir" : la mise en place d’un "socle européen des droits sociaux". Pour Bernard Cazeneuve, "il s’agit de restaurer la confiance des citoyens dans la capacité de l’Union européenne à mieux les protéger face aux risques de la mondialisation".

AFP

Jeudi 5 Janvier 2017



Lu 517 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy